,

10 chiffres sur la sexualité et les désirs des femmes

10 chiffres sur la sexualité et les désirs des femmes
Notez cet article

Si vous souhaitez en savoir plus sur la sexualité des femmes et leurs désirs, vous êtes bien tombés. D’après les résultats, les Françaises auraient une vie sexuelle plutôt épanouie et elles seraient assez ouvertes. Une étude Ipsos a été réalisée auprès de 1003 femmes interrogées sur Internet pendant une semaine en mars 2014. Découvrez les 10 chiffres marquants de ce sondage ! 

femme-sexy-pixabay

97% des femmes osent exprimer leurs désirs sexuels, mais pas trop…

Quel que soit leur âge, leur niveau d’études ou leur situation familiale, 97% des femmes osent parler de leurs désirs sexuels à leur partenaire. Bien qu’elles ressentent une certaine égalité entre elles et les hommes, seulement près de 50% des femmes estiment qu’elles osent parler de leurs fantasmes autant que les hommes sinon plus.

24% des femmes réalisent leurs fantasmes

Moins d’une femme sur quatre a avoué avoir réalisé un de ses fantasmes. Elles ne passent que rarement à l’acte, sans doute parce que le fantasme de la femme reste avant tout psychologique, il fait monter l’excitation. Elles n’éprouvent donc pas forcément le besoin de le réaliser.

80% des femmes sont satisfaites de leur vie sexuelle

femme-sexy-2-pixabay

« Bon mais peut mieux faire », soit 7/10 : c’est la note qu’ont attribué 81% des femmes à la satisfaction de leur vie sexuelle. Seules 19% estiment avoir atteint le nirvana en notant 9/10 leur plaisir sexuel.

51% des femmes font l’amour au moins une fois par semaine 

4% de ces 51% font l’amour une fois par jour. 62% des femmes s’estiment satisfaites de la fréquence de leurs rapports sexuels, bien qu’une sur deux aimerait que cela arrive plus souvent. Selon l’enquête Ipsos, les femmes ne prendraient pas encore assez l’initiative des rapports sexuels.

63% des 18-24 ans aiment le cunnilingus

Dans l’ensemble des femmes, 52% apprécient le cunnilingus. Les femmes plus jeunes apprécient davantage, à 63%. Elles seraient plus décomplexées sur les pratiques sexuelles orales et la masturbation, en excluant la sodomie.

91% des femmes sont exclusives et ne veulent pas partager

Leurs partenaires ne sont pas des jouets, ils ne se prêtent pas ni ne s’empruntent pour 91% des femmes. Elles sont donc une grande majorité à refuser l’amour à plusieurs, l’échangisme, le sadomasochisme ou l’infidélité, même si les 18 et 24 ans semblent moins réfractaires à ce type de pratiques.

2 femmes sur 3 préfèrent dominer pendant l’amour

femme-sexy-lit-pixabay

Eh oui messieurs, oubliez votre théorie du mâle dominant, seules 33% des femmes aiment encore être dominées au lit ! Tandis que 67% préfèrent dominer. La position sexuelle n’a rien à voir avec le fait de dominer ou non son partenaire. En effet, la plupart des femmes apprécient être sous leur partenaire (76%) mais plus de la moitié aiment aussi prendre le dessus (68%) ! Ce chiffre monte à 70% pour les 18-24, plus adeptes des jeux de domination.

31% des femmes aimeraient avoir plus confiance en elles

3 femmes sur 10 voudraient avoir davantage confiance en elle pour mieux « se lâcher » au lit. D’autres préféreraient avoir plus de sensualité, d’audace et d’imagination, des qualités aussi importantes pour casser la routine.

La plupart des femmes recherchent les préliminaires et l’imagination

femme-sexy-3-pixbay

Les femmes de 18 à 24 ans ont tendance à préférer les rapports sexuels un peu sauvages (22%), avec des jeux de force consentis. Mais la plupart des femmes dans l’ensemble mettent davantage l’accent sur les préliminaires, la sensualité, les attentions, l’audace, l’imagination ou la délicatesse, les qualités sont plus variées. Pour les plus de 60 ans, c’est la tendresse qui prime.

Source