,

10 astuces naturelles pour supporter la douleur de l’accouchement

Péridurale ou pas, l’accouchement et le travail de sa préparation sont douloureux, accompagnés de contractions de plus en plus fortes et fréquentes. Basés sur de vrais témoignages de mamans étant passées par cette épreuve, voici 11 astuces naturelles pour vous aider à soulager les douleurs pendant l’accouchement et à vivre cet heureux événement plus sereinement.

1) Bougez bougez !

Sans pour autant faire d’efforts physiques intenses comme la course à pied ou un sport induisant des chocs, le fait de bouger votre corps va calmer les douleurs liées aux contractions et peut accélérer l’accouchement.

Voici quelques conseils simples de sports doux possibles pendant la grossesse :

  • la marche à pieds
  • la natation
  • le yoga prénatal (jusqu’à 6 mois en général)
  • la danse : selon les mamans qui ont testé la danse avant l’accouchement et pendant la grossesse, le bébé est descendu assez rapidement et elles ont réussi à gérer la douleur
  • le ballon : les exercices au ballon sont reconnus pour soulager les contractions et la tension dans le dos et le ventre.

2) Visualisez les contractions

Le fait de visualiser les contractions en imaginant l’utérus en train de se contracter jusqu’à pousser le bébé vers la sortie.
En se concentrant sur cette visualisation à chaque contraction, sans penser à celles qui vont encore venir, certaines femmes sont parvenues à mieux contrôler leur douleur.

Vous pouvez rester debout, les jambes légèrement écartées, et dessiner des cercles avec votre bassin. De temps en temps, descendez un peu les genoux en expirant tout en prenant appui quelque part.

3) Réchauffez-vous !

Si vous sentez que les contractions se rapprochent et deviennent de plus en plus fortes, prenez un bain chaud, une douche chaude ou poser une bouillotte (par exemple, de noyaux de cerises) sur votre ventre ou/et sur vos reins.

D’autres mamans ont testé les pains de paraffine chauds. Ceux-ci les ont bien soulagées lorsqu’elles étaient fatiguées par le travail de l’accouchement.

4) Restez concentrée

Prenez chaque contraction comme elle vient sans penser aux suivantes et du temps qu’il reste encore probablement à souffrir, cela risquerait de vous stresser et de compliquer l’accouchement. Gérez-en une à la fois donc !

Même si ce n’est pas évident à ce moment là, acceptez que les contractions sont le signe de la fin de cette grossesse, longue et fatigante, et le début d’une nouvelle vie avec le bébé.

5) Prélassez-vous dans l’eau

Passez des moments tranquilles sous la douche ou dans le bain, seule ou avec le papa, aide les futures mamans à se sentir moins stressée et à se détendre. L’eau et la chaleur vont aider à détendre les muscles et donc à soulager les douleurs.


Back to Top