,

15 alternatives naturelles aux anti-inflammatoires toxiques

Crédits : pixabay

Certains composés de médicaments anti-inflammatoires (Nurofen, Advil, Ibuprofène, Spedifen, Spifen…) sont toxiques pour le muscle cardiaque. Un surdosage d’ibuprofène peut entraîner un ulcère de l’estomac, voire un coma ou un arrêt cardiaque. Même sans surdosage, leurs effets secondaires sont nombreux. Voici donc 15 anti-inflammatoires naturels pour les remplacer, sur avis de votre médecin et en l’absence de contre-indications spécifiques.

1) Le pin sylvestre

Les jeunes aiguilles du pin sylvestre possèdent des vertus thérapeutiques entraînant la sécrétion d’hormones anti-inflammatoires, une cortisone naturellement produite par le corps. L’avantage : une efficacité sans effets secondaires pour soigner les voies respiratoires (bronchite, asthme…), les rhumatismes, ou les voies urinaires.

Faites infuser 20 à 50 g de bourgeons de pin (aussi appelés aiguilles de pin) pendant 10 minutes dans 1 litre d’eau, et buvez-en 3 tasses par jour. Évitez en cas d’hypertension.

2) L’huile essentielle de laurier noble

Le laurier noble possède des bienfaits anti-inflammatoires, antalgiques, anti-infectieux, et antispasmodiques. Il est efficace pour traiter les problèmes de voies respiratoires, de voies digestives (diarrhées, colite, gastro-entérite…), de peau (acné, furoncle, eczéma…), de bouche (gingivite, aphte…), d’articulations, de nerfs et de muscles (arthrite, lumbago, sciatique…)

Mélangez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de laurier dans une cuillère à café de miel et avalez. Recommencez 2 à 3 fois par jour.

3) La gomme de propolis

La propolis est une sorte de résine utilisée par les abeilles pour renforcer leur ruche, il possède des propriétés anti-inflammatoires, anesthésiantes, antibactériennes, cicatrisantes et antioxydantes. Elle est efficace pour soigner tout type d’inflammation (voies respiratoires, appareil oro-digestif, voies urinaires, peau).

En pharmacie ou en ligne, vous pouvez trouver des gommes de propolis. Mâchez-en 1 gramme 3 fois par jour entre les repas, jusqu’à dissolution complète, pendant une semaine.

En cas d’utilisation sur la peau, choisissez une pommade de propolis à appliquer sur la zone à traiter, 3 à 4 fois par jour.

4) Le basilic, un anti-inflammatoire naturel

Crédits : Pixabay

Les feuilles de basilic constituent un excellent remède naturel anti-inflammatoire, notamment pour traiter les problèmes digestifs, de nerfs, de voies urinaires et d’articulations.

Laissez infuser 3 à 4 feuilles fraîches de basilic pendant 10 minutes dans une tasse d’eau chaude, filtrez puis buvez. Prenez cette infusion 2 à 3 fois par jour pendant quelques jours pour soigner l’inflammation.

5) La nigelle

La nigelle est une plante originaire d’Orient, elle est aujourd’hui aussi cultivée en Europe centrale pour ses graines antihistaminiques et ses effets anti-inflammatoires et antibactériens.
Elle est conseillée pour l’inflammation des voies respiratoires, de l’appareil digestif, de la peau et des vaisseaux sanguins (céphalée, migraine).Prenez 10 à 30 gouttes à raison de 3 fois par jour de teinture mère Nigella sativa, vendue sous forme de liquide en flacon, en tant que médicament homéopathique.Demandez conseil à votre naturopathe pour déterminer avec lui la bonne dose en fonction de votre mal.

6) Les feuilles de cassis

Le cassis stimule le corps à produire des hormones aux effets anti-inflammatoires qui appartiennent à la famille de la cortisone. Il est préconisé pour le traitement de tous types d’inflammations.

Prenez 3 fois par jour 30 à 50 gouttes de teinture mère de cassis mélangé dans un verre d’eau avant les repas.

7) L’huile essentielle de lavande

La lavande possède de multiples bienfaits, et notamment anti-inflammatoires. Son huile essentielle est très efficace pour traiter naturellement les inflammations de la peau (acné, brûlure, coup de soleil, piqûre d’insecte, urticaire…), des voies respiratoires (bronchite, asthme, toux…), des voies digestives (diarrhées, ulcère…), musculaires, articulaires, dentaires, etc.

Diluez 3 à 5 gouttes d’huile essentielle de lavande dans une cuillère à soupe de miel et avalez, trois fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes de l’inflammation. Sur la peau, appliquez 1 à 15 gouttes sur la zone affectée, selon l’étendue de la surface, et massez légèrement. Recommencez 3 fois par jour.