in

5 types de couple : quel est le vôtre ?

5 types de couple : quel est le vôtre ?
noté 5 - 1 vote

Même s’il existe probablement autant de types de couples que de types de personnalités, une étude publiée en 2004 révèle que 5 principaux profils de couples se distinguent. Cette étude est le résultat d’une enquête menée auprès de 1500 couples par les professeurs Kellerhals, Widmer et Levy. Couple bastion, cocon, associatif, parallèle, ou couple compagnon, quel est le vôtre ?

Le « couple bastion »

D’après ces chercheurs de l’Université de Lausanne, au sein du « couple bastion », les partenaires sont souvent inséparables, ils ont beaucoup d’activités en commun et savent mettre leurs ressources en commun pour gérer et entretenir le foyer. Ce genre de couples serait plutôt casanier et aurait tendance à limiter leurs contacts personnels à l’entourage proche. Leur priorité étant d’éviter les conflits, l’esprit de conciliation est souvent omniprésent.

Souvent mais pas toujours, le couple bastion représente une relation basée sur une vision conservatrice du couple, l’homme et la femme ayant chacun leurs rôles mais prenant leurs décisions ensemble.

Les rôles de chacun étant prédéfinis, peu de place est faite à l’imprévu et la routine risque de s’installer si les activités sont limitées.

Le « couple compagnon »

Le couple compagnon se démarque par la relation fusionnelle entre les deux partenaires. Ils aiment faire des choses qu’ils aiment tous les deux ensemble, ils partagent donc souvent des activités et des idéaux tout en restant ouverts aux autres et aux nouvelles rencontres. 

Leur famille et leurs amis sont importants pour maintenir un équilibre dans leur vie conjugale, ainsi que le travail. Généralement, les partenaires du couple compagnon travaillent tous les deux, ils se voient donc moins souvent et le sentiment de routine est plus faible. 
Toutes les décisions sont prises en commun et la répartition des tâches et des responsabilités est majoritairement équitable dans le couple compagnon. Les notions de partage et d’équité sont importantes.

Le « couple cocon »

D’après les résultats de l’enquête, le couple cocon est également marqué par une relation fusionnelle, mais davantage perçue par les femmes que par les hommes. Ce type de couple partage une vision de la vie conjugale axée autour du confort, de la tendresse, du soutien et de la détente.
La proximité, voire la ressemblance entre les goûts et les croyances des partenaires sont caractéristiques du couple cocon, ainsi que la tendance à préférer la chaleur du foyer aux sorties traditionnelles. Bien qu’il soit assez casanier, les relations amicales du couple sont stables, mais les nouvelles rencontres sont plutôt rares et la routine peut finir par s’installer.

Les tâches et responsabilités sont réparties généralement de manière équitable entre les partenaires du couple, qui partagent aussi le pouvoir de décision, non sans consensus.

Le « couple association »

Contrairement aux autres types de conjugalité présentés dans l’étude, le couple association privilégie l’autonomie et la singularité de chacun des partenaires. Le couple est basé sur la notion d’échange plutôt que de partage, les partenaires cultivent leurs différences pour enrichir leur vie conjugale. Ils préfèrent négocier plutôt que de parler de consensus ou de sacrifices. Le couple association est donc plus ouvert aux autres, et résiste mieux à la routine car les partenaires, même s’ils vivent ensemble et partagent des activités, accordent également une place importante à leurs propres passions et loisirs. Ils aiment sortir, voyager, rencontrer de nouvelles personnes, chacun de leur côté et ensemble.
Cela peut paraître évident mais dans le couple association, le bonheur personnel de chacun des partenaires est visé pour atteindre le bonheur du couple, ouvert à l’improvisation et à la remise en question.

Le « couple parallèle »

Selon les sociologues Kellerhals, Widmer et Levy, le couple parallèle est n’est ni fusionnel ni associatif, chaque partenaire a son rôle. Leurs goûts et croyances peuvent être très différentes et ils cultivent une distance par rapport à l’autre. Leur vie conjugale est souvent plus marquée par la routine que dans les autres types de conjugalité.

Dans cette relation basée sur une vision traditionnelle et ancienne du couple, l’homme attend de sa partenaire tendresse et réconfort pour exercer ses responsabilités sereinement, tandis que la femme est entièrement dévouée à la sécurité et au bien-être de sa famille.

Ces cinq profils types de couples sont issus d’une étude publiée sous la forme d’un livre intitulé « Mesure et démesure du couple », par Kellerhals, Widmer et Levy.

Source