in

6 astuces naturelles pour limiter les allergies aux acariens

Crédits : Hencyx - Pixabay
6 astuces naturelles pour limiter les allergies aux acariens
noté 5 - 1 vote

Il est presque impossible de se débarrasser de tous les acariens qui peuplent nos lieux de vie, ils sont partout dans les pièces où l’air est assez confiné et où la poussière peut se déposer : sols, meubles, textiles, surfaces… Ce ne sont pas les acariens vivants qui sont le plus souvent à l’origine des allergies respiratoires mais leurs cadavres ou les matières fécales qu’ils répandent en se déplaçant. Comment peut-on limiter les réactions allergiques aux acariens ?

1) Aérez votre logement

Il est conseillé d’aérer toutes les pièces de son logement tous les jours pendant au moins 10 minutes, en dehors des heures de pointe (pollution). Cette aération quotidienne permet de rafraîchir et de purifier l’air intérieur et permet de limiter les réactions allergiques aux acariens (éternuement, écoulement du nez…)

2) Nettoyez régulièrement votre logement

Il est recommandé de nettoyer :

  • les rideaux et tapis : 1 fois par mois,
  • les textiles de lit ou de canapé : 2 fois par mois,
  • les surfaces prenant la poussière et les sols : au moins 1 fois par semaine, sauf les surfaces utilisées pour la cuisine ou pour manger, à nettoyer après chaque utilisation.

3) Installez un purificateur d’air

Certains appareils de bonne qualité peuvent être installés à l’entrée d’air de votre système central de chauffage et de refroidissement. La plupart des purificateurs d’air mobiles, qui s’installent dans une pièce, ont pour inconvénient de faire circuler l’air et  donc de brasser les poussières, même s’ils en aspirent une partie.

4) Testez les plantes purifiantes pour votre air intérieur

Aloe vera

De nombreuses plantes sont efficaces pour purifier naturellement l’air intérieur, comme l’aloe vera, le chrysanthème d’intérieur, le ficus ou le bambou palmé. Vous pouvez également opter pour un diffuseur d’huiles essentielles.

5) Supprimez les moquettes

Si vous êtes allergique aux acariens, oubliez les moquettes et évitez les tapis, qui ont tendance à retenir et à accumuler des bactéries, des acariens, de la poussière, des poils et autres résidus.

6) Essayez le déshumidificateur

Le déshumidificateur d’air peut également être une solution si votre logement est  trop humide. En effet, les acariens survivent difficilement lorsque le degré d’humidité des pièces est inférieur à 45%.

Si vos symptômes perdurent, consultez un médecin.

Source : Livre « Les remèdes Maison des médecins », Editions Rodale.

Articles liés :

9 plantes efficaces pour purifier l’air intérieur

A quelle fréquence faut-il nettoyer les équipements et tissus de la maison ?

Punaises de lit : 8 conseils et remèdes naturels