in

Améliorez votre concentration naturellement

Crédits : hobo_018 - iStock
Améliorez votre concentration naturellement
noté 5 - 1 vote

Le manque de concentration durable ou temporaire peut être gênant dans la vie quotidienne comme dans la vie professionnelle, qu’il s’agisse de dormir ou de travailler ! Voici un exercice de sophrologie à réaliser seul(e) pour vous aider à mieux concentrer.

Exercice de concentration

Cet exercice peut être effectué debout, chez vous ou au bureau dès l’instant où vous disposez d’un moment au calme :

  • Placez vos pieds de façon parallèle et laissez tomber vos bras le long de votre corps.
  • Travaillez votre rythme respiratoire en trois phases : prenez une lente inspiration, retenez l’air quelques secondes puis expirez lentement.
  • Pendant la phase d’inspiration, levez le bras à l’horizontale afin de pouvoir fixer l’ongle de votre pouce.
  • Pendant la phase de rétention d’air, approchez votre pouce de votre visage en gardant les yeux fixés dessus, ne vous inquiétez pas si cet exercice vous amène à loucher.
  • Pendant la phase d’expiration, descendez votre main le long de votre corps comme si vous scanniez les zones devant lesquelles elle passe, encore une fois lentement.
  • Visualisez précisément les zones devant lesquelles passe votre main : la bouche, le menton, la poitrine, le ventre, les jambes, les pieds et les orteils.

Répétez cet exercice trois fois du côté droit avec la main droite, puis trois fois du côté gauche avec la main gauche, et enfin trois fois avec les deux mains/pouces. A chaque fois que vous finissez un exercice, faites une pause en gardant les yeux fermés. Reprenez lentement votre respiration. Une fois la pause terminée vous pouvez bougez et notamment vous étirer les bras, les épaules et les jambes.
Répétez ces exercices plusieurs fois par jour si besoin, ils vous aideront à mieux vous concentrer !

Source

Articles liés :

Intelligence émotionnelle : 18 signes qui ne trompent pas

Cerveau : 6 conseils pour conserver une bonne santé mentale

Quand les perturbateurs endocriniens menacent l’intelligence de l’Homme…