in

Antibiotiques : pourquoi peuvent-ils mettre notre santé en danger ?

Crédits : Organisation Mondiale de la Santé
Antibiotiques : pourquoi peuvent-ils mettre notre santé en danger ?
noté 5 - 1 vote

A l’occasion de la « Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques » du 13 au 19 novembre 2017, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) appellent à un usage responsable des antibiotiques chez l’homme et chez l’animal afin de lutter contre leur résistance. A terme, ils pourraient ne plus produire les effets attendus.

Résistance aux antibiotiques : quel danger ?

La résistance aux antibiotiques est un phénomène qui progresse partout dans le monde à cause de leur usage abusif chez l’homme et chez l’animal, ce qui les rend plus vulnérables aux maladies infectieuses. En effet, les virus ou bactéries « s’habituent » à la présence de l’antibiotique et celui-ci finit par ne plus avoir d’effet sur eux.

Cette résistance aux antibiotiques représente un réel danger pour la santé mondiale car elle diminue nos chances de traiter les maladies infectieuses les plus courantes, comme la pneumonie, la tuberculose, la septicémie et la gonorrhée. De même, les animaux soumis régulièrement à des antibiotiques sont plus difficiles à soigner lorsqu’ils sont malades à cause de la perte d’efficacité de ces antibiotiques.

Pour un meilleur usage des antibiotiques

L’OMS, la FAO et l’OIE recommandent de ne pas user abusivement des antibiotiques, par exemple, ne pas en prendre en cas d’infection virale bénigne (rhume, grippe, gastro…), et de ne pas en administrer systématiquement aux animaux ou aux poissons dans l’élevage ou l’aquaculture.

Selon ces organisations mondiales, le problème de la résistance aux antibiotiques risque d’entraîner la propagation de microbes antibiorésistants chez l’homme et chez l’animal. « Si nous ne nous attaquons pas à cette menace par une puissante action coordonnée, la résistance aux antimicrobiens nous ramènera à ce temps où les gens craignaient les infections les plus courantes et risquaient leur vie pour des interventions chirurgicales mineures », a déclaré le Directeur général de l’OMS.

Même si la FAO et l’OIE reconnaitssen que les antimicrobiens à usage vétérinaire jouent un rôle « crucial pour la santé et le bien-être animal », elles précisent que leur sur-utilisation affecte leur efficacité et que nous devons réduire leur usage.

Source

Articles liés :

Malade ? Testez ces 8 antibiotiques naturels et puissants

7 gestes barrières à adopter pour un hiver sans virus

Automédication : voici les médicaments dangereux à éviter !