in

Arthrose et arthrite : quelle différence, quels remèdes naturels ?

Pixabay
Arthrose et arthrite : quelle différence, quels remèdes naturels ?
noté 5 - 1 vote

Si l’une ou plusieurs de vos articulations vous fait souffrir, il n’est pas toujours facile de déterminer s’il s’agit d’arthrose ou d’arthrite. Or, ces affections n’ont ni la même origine, ni les mêmes symptômes. Comment les différencier ? Existe-t-il des remèdes naturels ?

Les différences entre arthrose et arthrite

L’arthrose correspond à une usure de l’articulation, elle es invisible, tandis que l’arthrite est une inflammation de l’articulation qui se manifeste par un gonflement, une rougeur et un échauffement. Les rhumatismes, ou douleurs rhumatismales, sont à l’origine de l’arthrite et de l’arthrose mais elles n’ont pas les mêmes caractéristiques.

Les douleurs caractéristiques de l’arthrose

En cas d’arthrose, ce sont les articulations de la hanche, du genou, de la colonne vertébrale qui sont généralement les plus touchées.

La douleur de l’arthrose se ressent quand la personne qui en est atteinte bouge ou fait des mouvements, ce qui l’aggrave. Cette douleur tend à s’accentuer en fin de journée et surtout après une position debout ou assise prolongée. Toutefois, la douleur disparaît généralement le lendemain matin au réveil.

Les douleurs caractéristiques de l’arthrite

En moyenne, les poignets, les pieds et vertèbres sont les articulations les plus touchées par l’arthrite.

La douleur de l’arthrite est permanente, elle a donc tendance à réveiller les personnes qui en souffrent la nuit. Cette douleur est maximale le matin au réveil et elle s’atténue dans la journée.

En conclusion, si vous avez davantage mal aux articulations le matin, il peut s’agir de l’arthrite, tandis que si la douleur apparaît plutôt dans la journée ou en fin de journée, il peut s’agir de l’arthrose.

Remèdes naturels contre l’arthrite et l’arthrose

Classiquement, les médecins ont tendance à prescrire des anti-inflammatoires. Vous pouvez demander des anti-inflammatoires naturels à un naturopathe ou demander à votre médecin un traitement homéopathique si vous préférez les solutions naturelles.

Le piment de Cayenne

Originaire d’Amérique du Sud et des Caraïbes, le piment fort ou piment de Cayenne est cultivé sous les climats tropicaux et sous certains climats tempérés.

A petite dose par voie externe et sauf contre-indications, il serait assez efficace pour  soulager naturellement :

  • la douleur de l’arthrite rhumatoïde,
  • la douleur de l’arthrose,
  • les douleurs liées à la neuropathie,
  • les douleurs musculaires aux épaules, aux bras et à la colonne vertébrale,
  • les douleurs lombaires,
  • les douleurs névralgiques.

Appliquez sur les parties touchées une crème, une lotion ou un onguent renfermant de 0,025 % à 0,075 % de capsaïcine (actif principal du piment), jusqu’à 4 fois par jour. Comptez jusqu’à 14 jours de traitement avant de sentir l’effet analgésique. Dans les boutiques chinoises, vous pouvez trouver des emplâtres au capsicum à appliquer sur les articulations ou les muscles douloureux.

N’appliquez pas près des yeux ou des muqueuses, ni sur une peau fendillée ou qui a rougit.

Sources : Esanté, Passeport Santé