in

Comment atteindre le point G d’une femme ?

Comment atteindre le point G d’une femme ?
noté 5 - 1 vote

L’atteinte des différents orgasmes féminins nécessitent des techniques particulières. Pour trouver le point G d’une femme, il y a des conseils à suivre et des erreurs à éviter selon Alexandre Roth, conseiller en image et auteur du livre « L’homme séduisant, Comment séduire une femme en 7 étapes ».

Où se situe le point G et comment l’atteindre ?

Le point G est situé dans la zone antérieure du vagin (côté bas ventre), à environ 2 à 3 cm de l’entrée du vagin. Cette zone à l’aspect rugueux est particulièrement innervée, d’où l’intensité du plaisir ressenti par la femme pendant sa stimulation.

Pour l’atteindre, la meilleure solution d’après l’auteur est d’insérer un doigt dans le vagin en plaçant la paume de la main vers le haut pour pouvoir le courber et atteindre cette zone au début de l’entrée du vagin. Ensuite, il suffit de répéter un mouvement « viens ici » avec l’index afin de faire pression sur le point G jusqu’à ce que la femme obtienne son orgasme. Bien évidemment, les ongles doivent être courts et l’hygiène des mains irréprochable.

Point G : quels erreurs éviter ?

Si la zone est lisse, c’est que vous n’êtes pas au bon endroit, la zone du point G est assez rugueuse, cela est du à la présence de nerfs qui rendent l’endroit plus sensible au plaisir.

Un peu plus loin sur la face antérieure du vagin, à environ 7 cm de l’entrée, se trouve le « Deep Spot », le point le plus profond du vagin, qui est aussi une zone érogène pour la plupart des femmes.

Le point G n’est pas la seule zone érogène féminine, le clitoris, les petites lèvres et l’anus sont également très sensibles à la stimulation.

Toutes les femmes ne sont pas réceptives de la même manière à la stimulation du point G ou du Deep Spot, certaines n’y parviennent pas et d’autres ont besoin de ressentir une véritable alchimie sexuelle avec leur partenaire.

Avant de parvenir à l’orgasme vaginal, la règle du trio d’or est importante. Celle-ci inclut :

  • la stimulation génitale (clitoridienne, vaginale),
  • les baisers avec la langue,
  • le sexe oral (cunnilingus).

Les préliminaires (baisers, caresses, masturbation…) sont donc très souvent indispensables à l’obtention d’un orgasme vaginal (point G, deep spot ou orgasme cervical).

Source

Articles liés :

Dossier très spécial : tous les orgasmes féminins et masculins !

Etude sur l’orgasme féminin : 3 règles d’or à suivre !

Orgasme cervical : la technique pour l’atteindre