,

La goutte : symptômes et un remède naturel à tester

La goutte touche environ 14 millions de personnes en Europe. En 2014, 600.000 Français en étaient atteints d’après la Haute Autorité de santé. Il s’agit d’un type d’arthrite très douloureux qui se produit quand  de l’acide urique s’accumule dans le sang. Quels sont les symptômes de la goutte ? Existe-t-il un remède naturel ?

Quelles sont les causes à l’origine de la goutte ?

La goutte est provoquée par la décomposition de certaines substances appelées purines, qui composent notre corps et certains aliments comme la viande rouge, les fruits de mer, les haricots et poids secs, ou encore l’alcool.

Normalement, l’acide urique se dissout dans le sang après avoir été filtré par les reins puis il s’élimine via l’urine. Mais lorsque les reins sont atteints, ils ne peuvent plus l’éliminer efficacement et il se cristallise et s’accumule dans le liquide synovial qui sert normalement à lubrifier les articulations, la plupart du temps au niveau des pieds.

Cette maladie chronique se déclenche par crises et peut toucher plusieurs articulations, réduisant la mobilité des personnes atteintes.

Les symptômes de la goutte

Les symptômes de la crise de goutte ne passent pas inaperçues :

  • elles se produisent généralement la nuit,
  • la douleur est vive,
  • l’articulation affectée est gonflée (orteil, genou, cheville, poignet, pied, main, coudes),
  • l’articulation affectée chauffe et rougit, elle est très sensible,
  • la première crise dure entre 3 et 10 jours.

Même si, comme souvent, la crise disparaît sans laisser de traces, consultez un médecin car si vous ne vous soignez pas, l’épisode va se reproduire.

Goutte : quels sont les facteurs de risque?

Certains facteurs de risque sont désormais connus pour favoriser la goutte :

  • les hommes sont plus touchés (95%), surtout à partir de 40 ans,
  • les antécédents familiaux,
  • les suites d’une transplantation,
  • certains médicaments tels que les diurétiques, l’aspirine, la cyclosporine ou le levodopa,
  • le surpoids,
  • la consommation excessive d’alcool, de viande rouge ou de fruits de mer.
  • une période de stress,
  • une autre maladie.

Comment guérir de la goutte ?

Les crises sont généralement traitées avec des anti-inflammatoires, plus efficaces au début de la crise.

Si le diagnostic de la goutte est confirmé, le médecin vous conseillera un traitement de fond et un régime alimentaire particulier pour éviter de nouvelles crises, comme :

  • éviter les aliments qui augmentent le taux d’acide urique,
  • privilégier les aliments qui font baisser l’acide urique (laitages, oranges, pamplemousses, cerises),
  • maintenir un poids équilibré,
  • boire au moins 1,5L d’eau par jour et éviter l’alcool.

Remède naturel pour traiter la goutte

Mélangez dans un bol :

  • du jus de cerises acides biologiques (1 tasse)
  • 5 tranches d’ananas biologique
  • 1/2 cuillère à café de poudre de curcuma bio
  • 1 cuillère à soupe de miel.

Dégustez ce remède tous les matins pendant votre crise et en l’absence de crise, deux fois par semaine.

Sources : Améliore ta Santé, Esanté, Créapharma