in

Ballonnements, gaz : voici les aliments à éviter et à privilégier !

Crédits : iStock
Ballonnements, gaz : voici les aliments à éviter et à privilégier !
noté 5 - 4 votes

Les ballonnements se manifestent essentiellement par une sensation de gonflement au niveau du ventre, ils sont souvent accompagnés de gaz. Certaines personnes ressentent simplement une sensibilité digestive après avoir mangé certains aliments. Voici les principaux aliments à éviter pour les estomacs fragiles et les personnes sujettes aux ballonnements

Les aliments et produits à éviter

1) Les produits au lait entier

En consommant régulièrement des produits laitiers, des ballonnements et des gaz peuvent se manifester. De plus, la digestion du lactose est souvent plus difficile pour les adultes. Après avoir passé les intestins, le lactose fermente dans le côlon, générant des ballonnements et des gaz.

Pour les éviter, limitez votre consommation de laitages au lait entier, fromages blancs et fromages à moisissures. Préférez les produits laitiers écrémés, les fromages à pâte cuite ou au lait cru.

2) Les boissons gazeuses

Ces boissons contiennent du gaz susceptible d’encombrer le tube digestif et d’entraîner un gonflement de l’estomac et des gaz. C’est pourquoi il est conseillé de ne pas en boire trop souvent.

3) Les aliments et produits sucrés

Crédits : Varintorn / Pixabay

Les aliments et produits riches en sucre contiennent du fructose. Or, ce sucre est connu pour augmenter la production et la libération de gaz et provoquer des ballonnements.

Évitez les aliments riches en fructose comme les produits industriels sucrés, ou plus naturels mais très sucrés tels que la confiture, le caramel, les sirops aux fruits, ou la pâte de fruit. Attention, n’évitez pas les fruits pour autant, riches en vitamines et en minéraux !

4) Les aliments crus

La consommation trop importante de crudités (légumes crus) ou de viande ou de poisson crus favorisent les ballonnements, c’est pourquoi il est conseillé de les mélanger avec des aliments cuits pour une meilleure digestion.

5) Les édulcorants et les produits allégés

L’estomac ne digère pas les édulcorants (aspartame, polyol, sorbitol…), qui fermentent dans les intestins et entraînent des flatulences et des ballonnements. C’est pourquoi il vaut mieux éviter les produits allégés comme les yaourts « sans sucres ajoutés » ou les bonbons sans sucres.

6) Les chewing-gums

Crédits : Pixabay

Mâcher un chewing-gum provoque l’ingestion d’air dans le tube digestif puis le gonflement du ventre et de l’aérophagie. En prime, les chewing-gums contiennent beaucoup d’édulcorants, raison de plus de les éviter !

7) Les aliments et produits gras

Les aliments riches en graisses végétales ou animales sont difficiles à digérer s’ils sont pris en quantité trop importante ou trop régulièrement, et favorisent les ballonnements. Limitez votre consommation d’huiles, de beurre, de viandes et de charcuteries grasses, ou de produits industriels gras (biscuits apéritifs, fritures, pizzas, burgers, etc.)

Les aliments naturels à privilégier

1) Les légumineuses et les céréales

Les légumineuses (légume contenu dans une gousse) comme les flageolets, les haricots, les lentilles, les petits pois, le soja ou le tofu et les céréales favorisent la digestion et permettent d’éviter les ballonnements ou les gaz. En consommer une fois par jour suffit.

2) Le pain grillé

En mangeant du pain grillé, on sécrète moins d’enzymes salivaires : le pain est plus facilement digéré, ce qui aide à prévenir les ballonnements.

3) Les tisanes

Skitterphoto – Pixabay

Pour éviter les ballonnements et favoriser la digestion, il est recommandé de boire une tisane après chaque repas. Certaines plantes sont plus efficaces que d’autres pour vous y aider !

4) Les plantes et herbes aromatiques

Certaines plantes ou herbes aromatiques ont des propriétés reconnues pour la santé, notamment pour faciliter la digestion et éviter les ballonnements. Par exemple, le thym, l’anis, la mélisse, la menthe poivrée ou le romarin sont idéaux s’ils sont consommés en infusion à la fin du repas.

5) Les huiles essentielles

Certains huiles essentielles sont très efficaces contre les ballonnements, et 100% naturelles, comme l’estragon, le basilic, le carvi, la coriandre ou la menthe poivrée.

Consultez un aromathérapeute qui vous conseillera sur l’utilisation des huiles essentielles.

6) Les aliments riches en fibres, sans en abuser

Les fibres, contenus principalement dans les fruits et les légumes, facilitent la digestion et permettent de prévenir les ballonnements naturellement. Pour profiter de tous leurs bienfaits, il est conseillé de cuire les aliments en contenant (surtout les légumes, pas les fruits !)

Toutefois, au-delà de la consommation de 20 g de fibres par jour, une fermentation bactérienne peut avoir lieu, provoquant de douloureux ballonnements et des flatulences.

L’artichaut, l’avocat, l’asperge, la laitue, les cerises, le raisin, la fraise, la framboise et le melon sont riches en fibres.

De même, il est important de pratiquer une activité physique quotidiennement afin de renforcer les muscles abdominaux et de mieux digérer (au moins 30 minutes de marche à pieds par jour).

Source

Articles liés :

TOP 10 des ingrédients naturels pour mieux digérer

Problèmes d’intestins : 6 signes surprenants

Phytothérapie : quelle plante utiliser selon vos maux ?