,

Bonheur : 6 étapes pour y accéder par votre inconscient

Crédits : Rawpixel - Pixabay
Bonheur : 6 étapes pour y accéder par votre inconscient
noté 5 - 2 votes

L’inconscient fait partie de notre esprit et il est à l’origine de la plupart de nos actes, comportements et réactions. Souvent, c’est lui qui détermine notre façon d’interagir avec les autres ou notre environnement. Lorsqu’on écoute ce que nous dit notre inconscient, on apprend donc à mieux réagir, à effacer ses peurs pour devenir une personne plus libre et plus heureuse. Voici 6 étapes pour y parvenir !

1) Apprenez à mieux vous connaître

L’inconscient renferme toutes nos expériences vécues, toutes nos émotions négatives et positives, avec ses traumatismes. Ces traumatismes laissent des traces émotionnelles dont il faut essayer de s’affranchir.

Avant de programmer votre inconscient à prendre la voie du bien-être, il est essentiel de connaître vos maux intérieurs afin d’être en mesure de les soulager. Si vous n’y arrivez pas seul(e) par le sport, l’art, la musique, la danse ou toute autre activité créatrice ou de dépense, pensez aux médecines douces. De nombreuses thérapies peuvent vous aider à vous libérer de vos peurs et de vos angoisses (acupuncture, acupression, shiatsu, musicothérapie, sophrologie, etc.)

En effet, avant de faire ce travail de programmation du subconscient pour devenir la personne que vous souhaitez être, il est conseillé de corriger les mauvaises habitudes (arrêter de fumer, d’avoir peur, de se laisser influencer…)

Une fois que vous aurez identifié vos faiblesses, vous serez en mesure de commencer à changer à condition d’être constant et volontaire. Ces exercices-étapes doivent être pratiqués quotidiennement pour que les changements aient lieu.

2) Pratiquez la visualisation

Pratiquez des exercices de visualisation positive tous les jours. Imaginez-vous dans une situation agréable et dans laquelle vous avez le contrôle : vous décidez où vous êtes, ce que vous faites, avec qui vous êtes, et pourquoi vous le faites.

Cet exercice doit vous permettre de visualiser vos objectifs principaux et à les traiter un à un avec sérénité.

3) Pratiquez la pensée positive

Dans votre tête ou à voix haute, répétez vous chaque matin, chaque soir et à chaque moment de doute ou de stress, des phrases positives qui vous rassurent et vous donnent confiance en vous. Par exemple : « Je mérite d’être heureux/se et rien ne pourra m’empêcher de l’être ».

4) Vivez le moment présent

Profitez de chaque instant de répit de la journée pour penser à vous et vous faire du bien. Essayez de ne pas vous focaliser sur le passé ou le futur, soyez dans le présent au maximum pour profiter des petits bonheurs de la vie.

Écoutez vos intuitions, votre cœur, car ils ont des messages à transmettre à votre conscience. Votre inconscient vous souffle toujours les réponses à vos questions ou vos doutes.

5) Occupez-vous d’un objectif à la fois

Le stress est un ennemi de notre paix intérieure. C’est pourquoi si vous vous sentez débordé(e) par vos objectifs ou vos taches de la journée, traitez-en un/une à la fois. Apprenez à lâcher prise, vous ne pouvez pas tout bien faire en même temps ! Allez-y étape par étape.

6) Méditez, écrivez, dessinez !

Laissez vos sens artistiques s’exprimer, qu’il s’agisse d’écriture, de musique, de dessin, de danse, de chant, de peinture, de photographie, etc. L’art est l’une des meilleures thérapies naturelles qui puisse exister.

Pratiquez la méditation avec l’objectif d’être heureux/se, d’être vous-même. Dès que vous disposez d’un moment de calme dans la journée, prenez une demi-heure pour vous connecter à vous même.

Il existe de nombreuses vidéos sur Youtube pour vous apprendre à méditer :

  • soit par la méditation guidée (quelqu’un parle et vous explique comment méditer et comment respirer correctement en 4 temps)
  • soit par la musique de méditation (flûte amérindienne, bols tibétains…)

Vous pouvez également dessiner des mandalas à l’aide d’un compas ou sans. Ces dessins nous aideraient à nous recentrer dans le présent et à nous reconnecter à nous-mêmes.

Crédits : DavidZydd – Pixabay
Crédits : Rajesh Misra – Public Domain PIctures

L’écriture est également bénéfique pour se reconnecter avec soi-même et écouter davantage ce que l’inconscient a à vous dire.

Vous pouvez rédiger un journal intime où vous déchargez vos pensées, vos émotions et vos rêves, vos envies. Si vous faites des rêves ou des cauchemars, vous pouvez les noter et essayer de les interpréter pour tenter de comprendre les messages de votre inconscient.

Source

Articles liés :

À connaître ! 7 types de méditation et leurs bienfaits

Médecine ayurvédique : quelles techniques ? Quels bienfaits ?

Refouler ses émotions : quels impacts sur la santé et le corps ?