in

Cyanobactéries dans les plans d’eau : baignade interdite dans 10 départements

Crédits : CC Jacques Le Letty - Wikimedia
Cyanobactéries dans les plans d’eau : baignade interdite dans 10 départements
noté 4.2 - 12 votes

A cette date (29 août 2017), au moins 10 départements sont touchés par la prolifération de cyanobactéries dans les plans d’eau. La baignade, la pêche et les activités aquatiques ont été interdites jusqu’à nouvel ordre dans certains lacs ou plans d’eau d’Auvergne, de la Loire, du Cher ou de la Vienne suite à la mort d’une dizaine de chiens qui s’y étaient baignés. 

Des algues potentiellement mortelles

Depuis le début du mois d’août, les départements du Cher, de l’Indre et du Loir-et-Cher étaient alerte après la mort de trois chiens, mais celle-ci s’est récemment étendue à de nouveaux départements après la mort de dix autres chiens :

  • l’Indre-et-Loire (la Loire),
  • le Maine-et-Loire (la Loire),
  • le Vienne (la Vienne),
  • le Puy-de-Dôme (lac d’Aydat)
  • le Lot (lac du Tolerme à Sénaillac-Latronquière et plan d’eau du Surgié à Figeac),
  • le Val de Marne (lac de Créteil)
  • la Meurthe-et-Moselle (lac du Grand Bleu et lac de la Plaine).

Cyanobactéries : quels dangers pour l’Homme ?

Crédits : Xzhhoke – Pixabay

Les cyanobactéries sont des algues bleues microscopiques qui prolifèrent en eau douce comme en eau salée, notamment dans les eaux stagnantes, sous l’effet de la chaleur. Leur couleur verte-bleue fait changer la couleur habituelle de l’eau.
Certaines cyanobactéries produisent des toxines appelées cyanotoxines, qui peuvent s’attaquer au foie, au système nerveux ou provoquer des réactions cutanées.

L’Homme peut être contaminé par ces cyanotoxines s’il ingère de l’eau colonisée par les algues. Les animaux (poissons, chiens…) et les enfants sont les premiers exposés à ces risques.

Si les toxines atteignent le foie, les symptômes sont ceux d’une grosse gastro-entérite qui se manifeste 3 à 5 heures après l’ingestion d’eau contaminée. Plus rarement, une hépatite peut se développer.
Si les toxines atteignent les nerfs, la personne contaminée ressentira des maux de tête, et plus rarement des paralysies musculaires avec un risque d’arrêt respiratoire. C’est ce qui aurait causé la mort des chiens en ce mois d’août.

Face aux possibles dangers pour la santé de l’Homme, l’Agence Régionale De Santé du Centre-Val de Loire recommande de :

  • respecter les interdictions de baignade, d’activités nautiques ou de pêche,
  • ne pas se baigner dans des rivières ou des lacs en dehors des sites autorisés,
  • ne pas se baigner ou pêcher dans les eaux stagnantes, colorées ou comportant des dépôts d’algues ou de mousses,
  • ne pas ingérer l’eau des rivières ou des plans d’eau,
  • ne pas laisser les chiens s’y baigner.

Le changement climatique aurait notamment pour conséquence de favoriser la prolifération des cyanobactéries dans le monde, mais il cause déjà des effets plus graves sur la santé des Hommes et surtout des enfants.

Sources : France Bleu (1, 2, 3), 20 minutes

Articles liés :

Jusqu’à 2400 bactéries porteuses de maladies sur notre monnaie (billets, pièces) !

Climatisation : conseils d’usage pour éviter les maux

Douve du foie : symptômes, traitement et prévention