in

Danser : des bienfaits insoupçonnés pour la santé physique et mentale

Crédits : Lightstargod - Pixabay
Danser : des bienfaits insoupçonnés pour la santé physique et mentale
noté 5 - 1 vote

D’après une étude menée par des chercheurs de l’Université de Madgebourg en Allemagne, la danse aurait des bienfaits assez incroyables sur le cerveau, et notamment au niveau de l’hippocampe, une partie indispensable à la mémoire, et qui a tendance à décliner avec l’âge. 

La danse, bonne pour la mémoire ?

Suite à l’étude qui a été menée, les chercheurs ont remarqué qu’après avoir suivi 18 mois de cours de danse, le volume de l’hippocampe cérébral augmente.

Tous les 10 ans, le volume de l’hippocampe cérébral diminue de 2 à 3%, puis il diminue encore de 1% par an à partir de 70 ans…

La bonne nouvelle, c’est qu’on sait désormais que la danse et l’exercice physique en général peut aider à ralentir cette diminution progressive de l’hippocampe, cette zone qui produit de nouveaux neurones (neurogenèse) toute la vie.

C’est l’activité physique qui stimule la formation de nouveaux neurones et augmente leur survie. De plus, pendant l’activité, le rythme respiratoire et cardiaque augmente, ce qui améliore le flux sanguin dans le cerveau et favorise son activation.

L’équipe de chercheurs menée par  Notger Müller a voulu, pour cette étude, comparer les effets de la danse à ceux de l’aérobic sur la structure du cerveau

Ils ont donc divisé en deux groupes 52 personnes en bonne santé âgées de 63 à 80 ans. Pendant 6 mois, ces personnes ont suivi deux cours hebdomadaires de 90 minutes de fitness classique (endurance, étirements…) ou de danse, puis une séance par semaine pendant 12 mois.
Le cours de danse impliquait l’apprentissage de nombreuses chorégraphies et de positions d’équilibre. Le volume de l’hippocampe des participants a été mesuré par imagerie à résonance magnétique avant, pendant et après l’étude.

Danser : des bienfaits pour le cerveau et pour la forme physique

Dans les deux groupes, les chercheurs ont remarqué une augmentation du volume de l’hippocampe, notamment dans l’hippocampe gauche. Toutefois, dans le groupe de danse, l’augmentation du volume de deux zones supplémentaires a été observée : le girus denté (où sont produits les nouveaux neurones) et le subiculum. En prime, d’autres tests ont montré que le groupe de danseurs ont obtenu de meilleurs résultats aux tests d’équilibre.

D’après les auteurs de l’étude, la danse constitue à ce jour l’un des meilleurs remèdes naturels pour ralentir ou prévenir le déclin lié à la vieillesse, notamment des capacités physiques et mentales.

Source

Articles liés :

Voici les 4 meilleurs sports pour rallonger votre espérance de vie !

À savoir : 7 bienfaits du sport pour votre santé !

Sport en soirée : à quelle heure faut-il dîner ?