Découvrez les 3 supers pouvoirs du thym !


Utilisé dans l’Egypte ancienne pour ses vertus médicinales, le thym et ses bienfaits pour la santé sont aujourd’hui reconnus de tous et largement confirmés par nos mères-grands ! Que ce soit pour la santé ou la beauté, le thym est capable de soigner de nombreux maux, des désordres gastro-intestinaux aux cheveux gras en passant les problèmes d’ORL, car c’est un antibiotique naturel et puissant. Il peut être utilisé frais, sec, en infusion, ou sous forme d’huile essentielle. Quelles sont ses applications ? 

Le thym, un désinfectant efficace et naturel

De 1978 à 1994, l’Allemagne avait créé une commission dédiée à l’évaluation des remèdes de phytothérapie, la ʺKommission Eʺ. Encore aujourd’hui, elle est reconnue pour son exemplarité à travers le monde car elle a établi une monographie de 380 plantes ou associations, attestant de leur innocuité ou de leur efficacité certaine.

Le thym a notamment été reconnu par cette commission pour son efficacité dans le traitement des symptômes de la bronchite, de la coqueluche et de l’inflammation des voies respiratoires. De plus, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé, dépend de l’ONU) recommande l’utilisation ou la consommation de thym en cas de manque ou de pénurie de médicaments pour traiter la dyspepsie, la laryngite et l’amygdalite.

La principale mission de la Coopérative Scientifique Européenne sur la Phytothérapie consiste à promouvoir les connaissances en phytothérapie et l’harmonisation du statut de cette pratique en Europe. Elle a reconnu efficacité du thym dans le traitement de l’inflammation des muqueuses de la bouche et des gencives.

Des antioxydants dans vos repas

En plus des épices, certaines fines herbes comme le thym ou le romarin possèdent également des vertus antioxydantes. L’idéal est le consommer frais. Vous pouvez en faire pousser chez vous sur le balcon en pot ou dans votre jardin, directement en terre.  Certaines molécules renfermées par le thym, comme le carvacrol et le thymol, protègent des risques de cancer et dans une certaine mesure, du vieillissement cellulaire.

Ajoutez-en pour accompagner et assaisonner œufs au plat et omelettes, pommes de terre, légumes, gratins, marinades. Son pouvoir bactéricide favorise la protection de l’organisme. Le thym est l’un des ingrédients essentiels du fameux bouquet garni, indispensable dans la préparation du pot-au-feu et d’autres plats mijotés.

Le thym, bon pour la digestion et les voies respiratoires

Grâce à ses effets antiseptiques et antibiotiques naturels, le thym est idéal pour soigner les problèmes digestifs et pour dégager des voies respiratoires encombrées (nez bouché, gorge enrouée).

Préparez-vous une boisson médicinale :

  • Infuser 2 cuillères à café de thym dans une tasse d’eau pendant cinq minutes
  • Ajoutez le jus d’un demi-citron et une cuillère à soupe de miel.

Le thym traite efficacement les digestions lentes, les ballonnements, les éructations et les flatulences. L’infusion de thym participe également à désengorger le foie. Ses vertus antifongiques et antimicrobiennes permettent aussi de rééquilibrer la flore intestinale et de soigner les ulcères de l’estomac.

Cette infusion au thym, miel et citron permet de guérir les problèmes relatifs à la sphère ORL et les bronches, comme la laryngite, la rhinite, la sinusite, la bronchite, ou la toux… Elle peut également soulager les asthmatiques en les aidant à dégager leurs voies respiratoires et à calmer leurs quintes de toux.

Source



log in

reset password

Back to
log in