in

Deuxième enfant : comment aider l’aîné à l’accueillir ?

Deuxième enfant : comment aider l’aîné à l’accueillir ?
noté 5 - 1 vote

deuxième enfant famille Docteur Tamalou Pixabay
© Sathyatripodi / Pixabay

Après la naissance

Si malgré tous vos efforts pour préparer votre grand à l’arrivée du bébé et que celui-ci fait des caprices ou des crises de colère, voici quelques conseils pour qu’il vive au mieux cette transition.

Incluez-le dans la vie quotidienne du bébé : si vous allaitez ou donner le biberon, prenez votre grand à côté pour le faire participer au repas du nouveau-né. Vous pouvez aussi lui proposer de lui mettre de la crème ou de vous aider à l’habiller.

Consacrez-lui des moments en tête-en-tête : si l’aîné doit tisser une relation fraternelle avec son petit frère ou petite sœur, il est aussi nécessaire de garder des moments seul avec lui pour qu’il ait le sentiment que rien n’a vraiment changé. Sortie au parc, au zoo, aide pour les courses, peuvent être des moyens de l’inclure à la fois dans le quotidien de cette famille nouvelle, et de partager des instants dont il se souviendra.

Ne dramatisez pas la situation : l’arrivée d’un bébé est réellement une étape dans la vie de votre premier. La jalousie est surtout constatée chez les enfants de 3-4 ans, lors de la phase oedipienne. D’autres refont pipi au lit ou réclament des biberons alors qu’ils les avaient abandonnés depuis quelque temps. Mieux vaut feindre ignorer ces comportements et ils cesseront dans le mois ou les deux mois qui suivent.

Ne laissez aucune place à l’agressivité ou à la violence. Il est essentiel de mettre rapidement des limites : on n’insulte pas le bébé, on ne le frappe pas, on ne le mord  pas. Expliquez à votre enfant que vous comprenez ses difficultés, et qu’il a le droit d’être en colère, mais qu’il doit trouver d’autres mots et d’autres façons de l’exprimer.

Écoutez ses émotions : lors de la naissance d’un nouvel enfant, l’attention de l’ensemble des proches est tournée vers lui. Il est par exemple judicieux de faire un cadeau à l’aîné en même temps qu’on offre un présent au bébé.

Faites le dessiner. Vous pouvez demander à votre grand de représenter votre famille via un dessin. S’il ne met pas de mots sur ses émotions, il peut les dessiner. Vous commentez ensuite avec lui la position sur le papier de chacun des membres de la famille. Le but étant toujours de lui montrer qu’il a sa place et qu’on est là pour lui aussi.

Source

Articles liés

Le vrai du faux pour tomber enceinte

Bientôt une pilule contraceptive pour homme ?

Comment le désir sexuel évolue-t-il avec l’âge ?