in

Dossier très spécial : tous les orgasmes féminins et masculins !

Dossier très spécial : tous les orgasmes féminins et masculins !
noté 4.1 - 9 votes

Après avoir publié des articles sur différents orgasmes féminins ou masculins, voici un dossier très spécial présentant tous les orgasmes masculins, féminins et mixte ! Orgasme clitoridien, vaginal, ectocervical, anal, pénien, glandien… Voici une liste pour vous y retrouver !

Les différents orgasmes féminins

L’orgasme vaginal

Selon une étude déjà présentée sur le trio d’or, les trois règles à suivre pour parvenir à l’orgasme féminin, seules 35% des femmes hétérosexuelles ont déclaré avoir obtenu un orgasme après un rapport exclusivement vaginal. La plupart ont besoin que d’autres paramètres soient réunis (baisers et stimulation du clitoris).

Il existe plusieurs points qui peuvent permettre à la femme d’accéder à l’orgasme vaginal :

  • Le point G, situé à 2 à 3 cm après l’entrée du vagin (du côté du bas ventre). Cette zone est particulièrement innervée, ce qui lui donne un aspect rugueux. La meilleure façon de l’attendre est d’utiliser un doigt ou un sex toy.
  • Le Deep Spot, divisé en deux parties : le Deep Spot avant, situé à environ 7 cm de l’entrée du vagin au niveau de la paroi abdominale et le Deep Spot arrière, situé à environ 9 cm, de l’autre côté de la paroi vaginale (côté côlon).

L’orgasme clitoridien

L’orgasme clitoridien est le plus commun parmi les femmes, il est atteint suite à une stimulation plus ou moins longue du clitoris avec les doigts, la langue ou un sex toy.

Un orgasme mixte : l’orgasme anal

Cet orgasme n’implique pas d’éjaculation masculine mais elle peut provoquer une éjaculation féminine dans certains cas.

D’après les sexologues, l’atteinte de cet orgasme dépend de plusieurs étapes à respecter chez l’homme comme chez la femme : les préliminaires, qui permettent de rentrer dans un état d’excitation assez intense pour favoriser la pénétration, le lâcher prise et la communication, indispensables. Les caresses, les baisers et la masturbation feraient partie des préliminaires indispensables pour parvenir à un orgasme anal.

Les différents orgasmes masculins

CURA photography – iStock

En plus de l’orgasme anal, les hommes aussi peuvent connaître plusieurs types d’orgasmes :

  • L’orgasme glandien, obtenu en réalisant des gestes aller-retours qui recouvrent le gland avec le prépuce, c’est le plus commun.
  • L’orgasme pénien ne peut pas s’obtenir quand le gland est recouvert par le prépuce, il est situé davantage à la base et sous la verge, au niveau de l’urètre. Ce geste peut nécessiter l’utilisation des deux mains.
  • L’orgasme prostatique, situé au niveau du point P, sur la prostate et sous la vessie, à environ 7 cm de profondeur dans la paroi supérieure du rectum. On peut stimuler ce point soit par un massage externe du périnée, entre le scrotum et l’anus, soit par une stimulation anale.

Voici le témoignage d’un homme qui raconte son orgasme pénien sur un forum du site Doctissimo : « au moment de l’orgasme, j’ai le souffle coupé, je me tétanise et j’ai un orgasme très puissant qui me donne l’impression que mon cœur va littéralement s’arrêter. Plus la stimulation est longue, plus l’orgasme est long (…) Je peux obtenir des orgasmes qui durent jusqu’à presque 30 secondes ».

Source

Articles liés :

Orgasme cervical : la technique pour l’atteindre

Point P : découvrez le point G des hommes !

Le Deep Spot, plus fort que le Point G, comment le trouver ?