Le nettoyage et l’épluchage suffisent-ils à éliminer les pesticides dans vos fruits et légumes ?


Pour éviter d’ingérer des pesticides, mieux vaut privilégier les produits biologiques. Mais l’association UFC Que Choisir a voulu se pencher sur l’impact du lavage et de l’épluchage des fruits et légumes issus de l’agriculture non biologique car aucune donnée précise n’existait sur la question. L’association a donc mené une étude sur plusieurs lots de pommes, des pommes brutes, des pommes lavées et des pommes épluchées. Voyons le résultat…

marche-legumes-fruits-pixabay

Nettoyage : un faible impact sur les pesticides

Sur 150 échantillons de fruits analysés, seuls les produits biologiques ne contiennent pas de pesticides, soit environ 20% des fruits. Les fruits (et légumes) de l’agriculture traditionnelle en contiennent donc tous, certains plus que d’autres. Par exemple, 15 molécules différentes de pesticides ont été retrouvées sur du raisin, 14 sur des fraises, 12 sur des poires et 9 à 11 sur des pommes.

En tout, 85 substances différentes ont été retrouvées par l’association UFC Que Choisir dans ces produits. « Il s’agit à chaque fois de toutes petites doses, on y est exposé pendant toute notre vie, et on ne sait pas vraiment quelles peuvent être les conséquences ».

Le résultat de l’étude qu’elle a mené sur plusieurs lots de pommes est décevant. L’association a analysé des pommes brutes, des pommes lavées et des pommes épluchées, mais 9 molécules ont été retrouvées sur les pommes brutes, 8 sur les pommes lavées et 6 sur les pommes épluchées, montrant que le nettoyage et l’épluchage ont un impact assez limité sur la présence de pesticides ou non.

legumes-laves-pixabay

80 % de nos fruits contiennent des pesticides

Chaque année, les terres agricoles sont traitées à coup de milliers de tonnes de pesticides. Même épluchés ou lavés, les fruits, et a fortiori, les légumes, -non biologiques- gardent la trace de ces produits potentiellement dangereux pour notre santé.

Sur les 150 échantillons de fruits analysés par l’association UFC-Que Choisir, qu’ils soient issus de l’agriculture biologique ou traditionnelle, le bilan est accablant : 80 % des fruits renferment au moins un résidu de pesticide.

En moyenne, ils en contiennent 5 à 7 chacun. Ceux qui n’en n’ont aucun sont tous bios.

Source



log in

reset password

Back to
log in