,

Enfants devant les écrans : des risques plus graves que prévu

Crédits : Nadine Doerle - Pixabay
Enfants devant les écrans : des risques plus graves que prévu
Notez cet article

Des professionnels de la santé et de la petite enfance ont publié une tribune dans « Le Monde » le 31 mai dernier pour alerter les parents sur l’utilisation intensive des écrans (télé, ordinateur, tablette…) par les enfants. Les plus jeunes seraient notamment exposés à des risques graves pour leur santé, voyons lesquels.

Attention, langage, comportement : les écrans à l’origine de certains troubles

Les médecins et professionnels de la santé et de la petite enfance ont ainsi souhaité présenter les risques graves concernant sur les troubles du comportement et de l’attention. Selon eux, ce phénomène est en augmentation surtout chez les plus petits.

Même chez des enfants psychologiquement sains, les médecins observent des troubles qui se rapprochent de l’autisme : retards de langage à 4 ans, troubles relationnels ou attentionnels. Par exemple, l’enfant ne réagit pas quand vous l’appelez, ou il peut avoir des difficultés à maintenir son regard vers un objet qu’on lui tend, sauf s’il s’agit d’un appareil doté d’un écran comme un téléphone portable ou une tablette.

Leur attention étant souvent captée ou interrompue par la présence d’écrans allumés autour d’eux, les jeunes enfants sont perturbés dans leur exploration avec les objets et le monde qui les entourent, ce qui empêche leur cerveau de se développer normalement.

C’est cette interruption ou cette captation de leur concentration, normalement vouée à l’exploration, qui est à l’origine des retards de langage et de développement observés chez des enfants, en dehors de toute déficience neurologique.

Une des solutions : la règle du 3-6-9-12

La règle du 3-6-9-12inventée par le psychiatre Serge Tisseron en 2008, préconise 4 mesures :

  • pas d’écran avant 3 ans,
  • pas de jeux vidéo avant 6 ans,
  • pas d’Internet non accompagné avant 9 ans
  • et pas de réseaux sociaux avant 12 ans.

Les professionnels de la santé recommandent de limiter au maximum l’exposition des enfants aux écrans. D’après les pédiatres, une exposition d’une heure par jour est le maximum conseillé pour les enfants de trois à cinq ans.

En outre, il est recommandé aux parents de contrôler le contenu regardé par les enfants, voire de regarder avec eux pour leur expliquer certaines choses qui vous semblent utiles de préciser. Aux parents aussi revient la responsabilité de montrer l’exemple.

Source