in

Enfants et écrans : la règle du 3-6-9-12 qu’il faut connaître

Nadine Doerle - Pixabay
Enfants et écrans : la règle du 3-6-9-12 qu’il faut connaître
noté 5 - 2 votes

D’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), les ondes électromagnétiques émises par les tablettes, téléphones, PC et télévisions peuvent avoir des effets néfastes sur les fonctions cognitives des enfants, c’est-à-dire, sur la mémoire, l’attention et la coordination, mais également sur leur bien-être…  Les experts recommandent de limiter l’exposition des plus jeunes aux écrans et ont inventé la règle du 3-6-9-12, voyons pourquoi.

La règle du 3-6-9-12

« 3 » : pas d’écran avant 3 ans

La règle des 3-6-9-12 a été inventée par le psychiatre Serge Tisseron en 2008, elle signifie : pas d’écran avant 3 ans, pas de jeux vidéo avant 6 ans, pas d’Internet non accompagné avant 9 ans et pas de réseaux sociaux avant 12 ans.

On sait désormais que le fait de regarder un écran (TV, tablette, téléphone, PC) pendant un certain temps, surtout avant le coucher, favorise les états de fatigue, les troubles du sommeil, le stress et l’anxiété. A cause des stimuli lumineux et sonores émanant de ces écrans, le cerveau se concentre sur un monde virtuel et peine à se reposer même lorsqu’il n’est plus soumis à ces stimuli, tel qu’au moment du coucher. De plus, selon l’Association française de pédiatrie ambulatoire (Afpa), les ondes électromagnétiques altéreraient le développement de la mémoire, de l’attention et de la coordination des jeunes enfants.

C’est pourquoi il est recommandé de ne pas exposer les enfants de moins de 3 ans aux écrans.

Selon l’Afpa, 44 % des parents laissent leur enfant de moins de 3 ans jouer avec leur portable pour l’occuper ou le calmer et 50% des moins de 3 ans passent en moyenne 30 minutes par semaine sur un écran interactif, donc sans compter le temps passé devant la télévision.

Jusqu’à 3 ans, l’enfant a besoin de construire ses repères spatiaux et temporels à travers les histoires qu’on lui raconte et des jeux créatifs et interactifs sans écran. Passer du temps devant un écran l’empêche d’interagir spontanément avec son environnement, ce qui est susceptible de le perturber dans son développement.

Si vous optez pour une tablette tactile, attendez que votre enfant ait au moins 3 ans, limitez-le en temps et surveillez ses activités pour que la tablette numérique reste un complément des jeux et jouets traditionnels.

« 6 » : pas de jeux vidéos avant 6 ans

Entre 3 et 6 ans, votre enfant développe son imagination. Il apprend à créer avec ses mains par le dessin, le modelage, la peinture, la pâtisserie, etc. L’habitude des automatismes des jeux vidéos entrave le développement de la motricité et de la créativité de l’enfant.

De ce fait, le temps passé par l’enfant de cet âge devant un écran, quel qu’il soit, doit être très limité pour éviter l’addiction. 

Les ordinateurs peuvent servir de support de jeu ou d’apprentissage en famille, mais l’enfant doit être accompagné.
En revanche, évitez la télévision et l’ordinateur dans sa chambre et établissez des règles claires sur le temps d’écrans pour qu’il ne devienne pas accro.

La plupart des applications disponibles sur les tablettes pour enfants sont des jeux individuels, l’’enfant y joue seul. Soit du temps pendant lequel il ne joue pas avec ses amis ou n’essaie pas de se faire des amis, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur son comportement à l’’école ou en société.

« 9 » : pas d’Internet avant 9 ans

Pour ses premiers pas sur le web, mieux vaut accompagner votre enfant de 9 à 12 ans afin qu’il intègre bien VOS règles ainsi que quelques règles fondamentales :

  • ne pas parler aux adultes qu’on ne connaît pas sur les réseaux sociaux ou les chats, comme à l’extérieur de la maison,
  • faire attention à ce qu’on publie en ligne car tout reste même quand on supprime un compte (Ex : Facebook)
  • ne pas croire à toutes les bêtises et aux fausses informations qui circulent sur Internet
  • ne pas aller sur des sites tendancieux qui pourraient leur apporter des problèmes (porno, terrorisme…) A vous de décider si vous préférez leur parler de ce genre de sites avant qu’il ne les découvrent seuls ou chez des amis qui n’ont pas de contrôle parental sur leur PC.

Entre 9 et 12 ans, l’enfant arrive au stade de l’adolescence et notamment au collège, la pression des copains est forte pour posséder un téléphone portable.
Toutefois, c’est à vous de décider à partir de quel âge votre enfant pourra avoir son propre téléphone, avec un forfait bloqué pour le limiter.

« 12 » : pas d’Internet seul avant 12 ans

Avant ses 12 ans, même si votre enfant est à l’aise avec l’ordinateur et sur le web, déterminez des règles à respecter.
Vous pouvez par exemple convenir ensemble d’horaires de navigation sur Internet, mettre en place un contrôle parental pour limiter l’accès de certains sites, et ne pas lui laisser un PC, un ordinateur portable ou une tablette dans sa chambre avec une connexion illimitée la nuit.

Dès l’entrée au collège, en 6ème, il est conseillé de discuter du téléchargement, des plagiats, de la pornographie et du harcèlement avec votre enfant.

La limitation de la durée d’’exposition à un écran lumineux est essentielle car elle risque de fragiliser les yeux et d’entraîner chez l’’enfant des troubles de la vision, de l’’humeur et du sommeil.

De même, pour grandir et bien se développer, les enfants ont besoin d’activité physique et sportive et de s’’amuser en bougeant.

 

Sources : Passeport Santé, Enfant, Tablette Enfant