in

Etude sur l’orgasme féminin : 3 règles d’or à suivre !

Crédits : C Scott - Pixabay
Etude sur l’orgasme féminin : 3 règles d’or à suivre !
noté 5 - 1 vote

Une équipe de chercheurs américains a analysé les données collectées via une enquête en ligne sur le site de la NBC News, basées sur les réponses de plus de 52.000 participants âgés de 18 à 65 ans qui étaient en couple avec une personne. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Archives of Sexual Behavior, le journal officiel de l’Académie internationale de recherche sur la sexualité. Cette étude a permis aux chercheurs de découvrir l’équation parfaite pour mener une femme à l’orgasme, la voici !

Orgasme féminin : un « trio d’or » indispensable

Bien sûr, il faut garder à l’esprit qu’il peut être difficile de provoquer un orgasme féminin à chaque relation sexuelle, surtout si la femme est fatigué(e), préoccupé(e) ou mal stimulé(e) car elle doit s’abandonner totalement pour y parvenir, peu importe le type d’orgasme. Il existe différents types d’orgasmes : clitoridien, vaginal, ectocervical, anal, mais l’orgasme clitoridien serait le plus courant et le plus facile à atteindre.

D’après les chercheurs, certaines combinaisons de gestes et de stimulations sont redoutablement efficaces pour que la femme accède au septième ciel dans cette réalité !

En effet, voici le trio d’or à suivre pour provoquer l’orgasme chez la femme pendant les rapports sexuels :

  • la stimulation génitale (clitoridienne, vaginale),
  • les baisers avec la langue,
  • le sexe oral (cunnilingus).

Selon les résultats de l’enquête, ces trois pratiques pour atteindre l’orgasme sont approuvées par 80% des femmes hétérosexuelles et par 91% des femmes homosexuelles en couple.

Orgasme et statistiques : pas tous égaux !

Les hommes semblent avoir plus de facilités à jouir. Sur 52.000 participants au sondage, 95% des hommes hétérosexuels et 89% des hommes homosexuels ont déclaré atteindre l’orgasme à chaque rapport sexuel.

La différence d’égalité devant l’orgasme est importante entre les femmes et les hommes hétérosexuels.

En effet, 65% des femmes hétérosexuelles et bisexuelles ont déclaré jouir à chaque relation sexuelle tandis que cette part s’élève à 86% chez les femmes homosexuelles. De plus, seules 35% des femmes hétérosexuelles ont déclaré avoir obtenu un orgasme après un rapport exclusivement vaginal. La pénétration seule ne semble donc pas le meilleur moyen de jouir de plaisir.

Articles liés :

Back to Top