in

Fausse couche : comment la surmonter ?

grossesse fausse couche Docteur Tamalou
© Pixabay
Fausse couche : comment la surmonter ?
noté 5 - 1 vote

Dans la vie d’une femme, faire l’expérience d’une fausse couche peut être extrêmement douloureux. Pour surmonter cet événement tragique, il est important de ne pas le banaliser et de comprendre les causes de cette interruption accidentelle de grossesse. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour vivre au mieux cet incident.

Retrouver confiance après une fausse couche

De nos jours, les nouvelles techniques tels que les différents tests de grossesse, l’échographie (…) permettent aux futurs parents de savoir de plus en plus tôt qu’ils attentent un bébé, et de s’attacher rapidement à lui. Une fausse couche qui se produit au bout de quelques semaines ou quelques mois de grossesse peut être très difficile à vivre.

Le plus important après une fausse couche est le soutien psychologique. Il est nécessaire que les patientes victimes d’une interruption accidentelle de grossesse soient accompagnées.

Pour commencer, il est important de ne pas nier l’existence de ce petit être. Certains membres de l’entourage ou médecins ont tendance à ignorer celle-ci, et à inciter les parents à concevoir un nouveau bébé rapidement. Or, le deuil est une étape importante pour la reconstruction des parents, et notamment de la mère qui a reçu la vie d’un être dans son ventre. Mettre des mots sur cet événement est très important, cela permet de le dépasser. La souffrance ne doit pas être ignorée, sinon elle risque de rejaillir un jour ou l’autre, parfois sous forme de migraines ou de troubles du sommeil.. L’entourage ou le corps médical ont alors un rôle important à jouer : écouter et laisser parler sans juger. Aller voir un psychologue peut être une solution, une seule consultation suffit parfois.

Connaître les raisons de sa fausse couche

Après une fausse couche, il ne faut pas hésiter à demander à son médecin les explications nécessaires pour comprendre ce qui s’est passé. Cette étape vous permettra à la fois de faire le deuil, et de ne pas reproduire les mêmes erreurs si cela est dû à une cause externe.

La cause la plus fréquente est une anomalie chromosomique de l’embryon (90% des fausses couches isolées.)

Boire de l’alcool, fumer, travailler la nuit, porter des lourdes charges et être en surpoids sont des facteurs de risques de fausses couches.

Ne pas attendre trop longtemps avant de refaire un bébé

Une fausse couche n’a aucune conséquence sur une future grossesse et reste généralement un accident isolé qui ne doit pas réduire à néant vos envies de concevoir.

Refaire un enfant dans l’immédiat peut être impensable pour certaines personnes, mais lorsque le couple se sent prêt, une nouvelle grossesse peut débuter.

Plusieurs études, dont une publiée en 2012 dans le British Medical Journal, ont démontré que le taux de naissance est plus élevé chez les femmes qui tombent enceintes dans les six mois qui suivent une fausse couche, que chez celles qui essaient de concevoir un bébé plus de six mois après.

Sources : Top Santé, Magic Maman, E-santé

Articles liés :

Voici les produits à éviter pendant la grossesse

Grossesse : les aliments déconseillés

Arsenic, plomb : les femmes enceintes davantage exposées via les produits de la mer