in

Grossesse : 3 remèdes homéopathiques indispensables

Grossesse : 3 remèdes homéopathiques indispensables
noté 5 - 3 votes

La femme enceinte peut rarement prendre des médicaments classiques, mais heureusement elle a le droit à l’homéopathie. L’homéopathie est une médecine alternative qui vise à soigner en administrant de très petites doses de remèdes entièrement naturels. Douce pour l’organisme, elle permet de traiter de nombreux maux. Pour accompagner la grossesse, voici 3 remèdes naturels indispensables.

1) Sepia 9CH, contre les nausées et plus

Sepia officinalis est un remède homéopathique élaboré à partir de l’encre de seiche.

Ce remède naturel est efficace contre les troubles digestifs, notamment chez la femme enceinte :

  • nausées,
  • constipation aggravée par la grossesse,
  • hémorroïdes,
  • fatigue,
  • mycose vaginale,
  • rapports sexuels douloureux,
  • ballonnements,
  • bouffées de chaleur,
  • dépression.

Prenez 3 granules de SEPIA 9CH 2 à 4 fois par jour, dont le matin au réveil et le soir au coucher, pendant une semaine. Si vous souhaitez continuer le traitement, demandez d’abord l’avis d’un médecin généraliste ou d’un homéopathe.

2) Ignatia Amara 9CH, contre le stress et plus

Ignatia Amara est un remède homéopathique élaboré à partir de la fève de Saint-Ignace, une plante grimpante de la famille des Loganiaceae originaire des Philippines. Le traitement homéopathique peut contenir une certaine quantité de lactose et de saccharose. Pratique en cas de grossesse, il est recommandé en cas de :

  • troubles de l’humeur fréquents,
  • émotivité à fleur de peau,
  • dépression, angoisse,
  • bouffées de chaleur,
  • maux de ventre liés au stress,
  • troubles du sommeil.

Prenez 5 granules d’Ignatia Amara 9 CH le matin et à midi, pendant une semaine.

Si vous souhaitez continuer le traitement, demandez d’abord l’avis d’un médecin généraliste ou d’un homéopathe.

3) Pulsatilla 15 ou 30CH, contre l’a fièvre et les infections

Pulsatilla est un remède très efficace pour soigner divers maux ou problèmes de santé, notamment en cas de grossesse.

Ce remède homéopathique est élaboré à partir d’une plante d’origine européenne : l’anémone pulsatille, aussi appelée coquerelle. Très toxique, cette plante appartient à la famille des Ranunculaceae.

Voici les cas dans lesquels il est recommandé, notamment pour les femmes enceintes :

  • rhume chronique,
  • écoulement nasal ou nez bouché,
  • otite, oreillons,
  • bronchite, sinusite,
  • toux sèche,
  • diarrhées ou constipations,
  • ballonnements, difficultés à digérer,
  • fièvre,
  • rubéolerougeole,
  • éruptions cutanées,
  • blépharite de l’œil, orgelet,
  • humeur changeante, dépression.

Prenez 3 à 5 granules dont le matin et le soir de Pulsatilla 15CH ou 30CH pendant 1 semaine à 2 semaines selon les indications de votre médecin ou homéopathe.

Source