, ,

Huile de palme : 15 chiffres choquants

Crédits : Tristantan - Pixabay
Huile de palme : 15 chiffres choquants
noté 5 - 2 votes

L’huile de palme déchaîne les passions. Extrêmement consommée, mais pourtant qualifiée de dangereuse pour l’environnement et pour la santé par plusieurs spécialistes, on la retrouve pourtant dans de nombreux produits du quotidien. Voici donc quelques chiffres sur l’huile de palme, qui risquent de vous effrayer.

Entre 2010 et 2020, sa consommation devrait doubler

Selon plusieurs experts, la consommation d’huile de palme n’est pas prête de s’arrêter, puisqu’elle risque même de doubler dans les prochaines années. Sa production serait estimée à 60% en Asie du Sud-Est.

Elle est présente dans 90% des pâtes à tartiner

60% des biscuits chocolatés contiennent également de l’huile de palme. Difficile donc de passer à côté. Mais il existe aujourd’hui de plus en plus de produits sur le marché qui n’en contiennent pas.

Sa production menacerait 4 millions d’hectares de forêt en Indonésie, d’ici 2020

La situation semble donc très préoccupante, à tel point qu’une table ronde réunissant des industriels de l’huile de palme, des organisations non gouvernementales, et des associations de défense de la nature a été organisée il y a quelques années : la RSPO. Cette réunion a permis de constater qu’un million d’hectares de plantations respectaient bien les critères d’une huile de palme durable. Cependant, le chemin est encore long avant la fin des déforestations intensives.

Crédits : Pixabay – tristantan

Ses effets sur la santé ne font pas l’unanimité

Il semblerait que l’huile de palme ne soit pas réellement nocive pour la santé, notamment pour les enfants, qui sont certainement les plus grands consommateurs. En effet, les enfants ont besoin de graisses pour leur développement, et l’huile de palme peut y contribuer. Seulement, les pâtes à tartiner et autres biscuits qui contiennent de l’huile de palme sont très gras. Il vaut donc mieux ne pas les consommer à outrance. L’huile de palme est en effet riche en acides gras saturés, par rapport aux autres huiles. Cela peut donc augmenter les risques de cholestérol et de maladies cardiovasculaires.

Les forêts de palmier à huile réduisent de 90% le taux de biodiversité

Des forêts naturelles se retrouvent rasées pour laisser leurs places aux palmiers à huile de palme, qui sont gorgés de pesticides et d’engrais, et qui modifient au fil du temps l’équilibre des sols et des écosystèmes aquatiques.

Près de la moitié de la production mondiale provient de petits producteurs

On pourrait croire que l’huile de palme provient de cultures intensives, exclusivement industrielles, sous les commandements de multinationales d’agroalimentaires. Seulement, ce n’est pas tout à fait le cas, puisque environ 40% de la production mondiale provient de sociétés nationales ou transnationales, mais aussi de petits planteurs, groupés ou non en coopératives.

Sa culture serait responsable de 80% de la déforestation en Malaisie

Au total, 12 millions d’hectares de terre sont recouverts de palmiers d’huile de palme. Une production intensive, qui représente trois fois la taille d’un pays comme la Suisse. Seulement, cela présente un risque important pour la faune présente en Malaisie, comme les orangs-outans, les éléphants de Sumatra, ou encore des populations de tigres, à cause notamment de la déforestation du territoire.

Chaque seconde, 1600 litres sont produits dans le monde

Au total, cela représente environ 50,6 millions de tonnes d’huile de palme par an. Cette simple production représente un quart du marché des huiles végétales.

Crédits : Wikipédia

Un seul palmier peut en produire jusqu’à 40 kilos chaque années pendant 30 ans

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette huile est utilisée dans de nombreux produits : elle est extrêmement rentable. Elle résiste également très bien à température ambiante, supporte la cuisson, et se conserve longtemps.

85% de la production mondiale provient exclusivement de la Malaisie et de l’Indonésie

Ce sont en fait les régions proches de l’Equateur qui sont les plus productrices d’huile de palme, dont la Malaisie et l’Indonésie.

La Chine, l’Inde, l’Indonésie et la Malaisie représentent plus de la moitié de la consommation mondiale

12% de la consommation d’huile de palme provenait d’Europe en 2010. Les Européens sont les 4e utilisateurs mondiaux de l’huile de palme.

Pour une femme de moins de 40 ans, 100 grammes d’huile de palme correspondent à un tiers de ses besoins journaliers

Une femme entre 18 et 40 ans sans activité physique a besoin de 1750 calories par jour. 100 grammes d’huile de palme correspondent à 885 calories.

Elle est présente dans environ 20% des produits de beauté

L’huile de palme est principalement présente dans les savons solides et les crèmes hydratantes.

Chaque année, 50 millions de tonnes sont consommées par an

En France, en moyenne, chaque personne en consomme 2 kilos par an. L’huile de palme est majoritairement consommée par les enfants et les adolescents, qui en mangeraient trois à quatre fois plus que les adultes.

Source

Articles liés :

Huile de palme : 5 raisons d’éviter d’en consommer

Cosmétiques bio aux substances toxiques : comment les repérer et les éviter ?