in

Implant contraceptif : avantages, inconvénients et risques

dr-safia-taieb.tn
Implant contraceptif : avantages, inconvénients et risques
noté 3.4 - 17 votes

L’implant contraceptif se présente sous la forme d’un petit cylindre en plastique de 4 cm de long et 2 mm de diamètre. Il contient les mêmes hormones que les pilules progestatives à la différence qu’il les diffuse directement dans le sang et supprime l’ovulation. Le risque de grossesse est écarté pendant trois ans, avec une efficacité de 99%. Quels sont ses avantages, inconvénients et risques  ?

 En France, le seul implant contraceptif disponible est le Nexplanon®. Il est vendu 106 euros, mais il est remboursé à 65% par la Sécurité sociale et GRATUIT pour les mineures ou lorsqu’il est proposé par un  Centre de Planification et d’Education Familiale.

Les avantages de l’implant contraceptif

  • Excellente efficacité : 99%.
  • Prix attractif : gratuit pour les mineures ou dans les Centres de Planification Familiale ou 46 € environ pour 3 ans après déduction du remboursement par la Sécurité Sociale.
  • Longue durée : trois ans de contraception assurés.
  • Bonne tolérance physique en général.
  • Ne contient pas d’œstrogènes : aucun risque d’accident veineux. Mais les progestatifs bloquent l’ovulation et modifient la glaire cervicale afin de stopper la progression des spermatozoïdes.
  • Effet immédiat : en 24 heures suivant la pose de l’implant.
  • Aucune contre-indication en cas d’allaitement.
  • La récupération de la fertilitéest rapide après le retrait de l’implant contraceptif, en moins d’une semaine.

Les inconvénients de l’implant contraceptif

  • Après avoir appliqué une crème anesthésiante, il s’insère sous la peau de la face interne du bras à l’aide d’une aiguille spéciale.
  • Il laisse une cicatrice après son retrait sous anesthésie locale.
  • Même s’ils disparaissent régulièrement après 6 mois, l’implant contraceptif entraîne des troubles du cycle menstruel. Les règles sont irrégulières, elles surviennent inopinément ou sont absentes.
  • Il favorise la prise de poids
  • Il peut provoquer de l’acné
  • L’implant peut plus rarement causer des nausées, une tension des seins et des maux de tête.
  • Parfois, il peut simplement gêner.

Implant contraceptif : des risques en cas de contre-indication

L’implant est contre-indiqué en cas de :

  • accident thromboembolique veineux évolutif : phlébite, embolie pulmonaire
  • tumeur sensible aux hormones sexuelles
  • saignements vaginaux inexpliqués
  • présence ou antécédent d’affection hépatique sévère
  • hémorragies génitales
  • hypersensibilité au principe actif ou à l’un des excipients de l’implant.

Source