in

Le Lagom, un art de vivre le bonheur à la suédoise

Crédits : Jill111 - Pixabay
Le Lagom, un art de vivre le bonheur à la suédoise
noté 5 - 1 vote

Le Lagom, prononcé « lar-gom », est un art de vivre inventé par les Suédois pour vivre heureux simplement. Il s’agit  d’un mode de vie au naturel basé sur l’équilibre et une consommation plus responsable. Quels sont les principaux piliers du Lagom et comment l’appliquer ?

Consommer moins mais mieux

Le Lagom prône le principe de la slow consommation, qui consiste à n’acheter que la quantité dont on a besoin et de préférer la qualité à la quantité. Par exemple, il peut s’agir de consommer des produits biologiques, locaux, durables, ou respectueux de l’environnement.

Manger local et de saison

Ce mode de vie suédois s’inspire de ce qu’il est à sa portée. Il s’agit de cuisiner avec des produits locaux ou du jardin. De même, les produits naturels, bio et de saison sont favorisés afin de bénéficier d’une alimentation plus saine et d’une bonne santé. De plus, la consommation de produits locaux a des effets positifs sur l’économie de la région et du pays.

Recycler, réparer, rénover

Le Lagom s’oppose au courant actuel de la société qui consiste à jeter pour remplacer. Il prône la réparation ou le recyclage des objets et la rénovation des bâtiments. Il s’agit d’avoir conscience que les déchets prennent trop de place et qu’ils polluent les sols, les cours d’eau, les océans et l’air (lorsqu’ils sont incinérés ou entreposés). L’objectif du Lagom est d’éviter le gaspillage et de garder les objets ou les vêtements le plus longtemps possible.

Vivre dans le respect et l’admiration de la nature

Le but de ce mode de vie suédois est de respecter l’environnement en prenant des mesures ou en adoptant des comportements concrets pour limiter leur empreinte carbone, par exemple :

  • privilégier les transports en commun,
  • penser aux  remèdes naturels et aux astuces de grands-mères avant d’acheter des médicaments ou des produits d’entretien ou de beauté chimiques,
  • passer du temps au contact de la nature, pratiquer un sport de nature (randonnée, vélo, escalade…),
  • utiliser des objets fonctionnels et simples mais qui durent,
  • rester modeste,
  • se réjouir des plaisirs simples de la vie…

Source

Articles liés :

Bonheur : donner rend-il plus heureux que dépenser ?

Bonheur : quels sont les 4 Accords Toltèques ?

Bonheur : 6 étapes pour y accéder par votre inconscient