,

Lait végétal : quels dangers pour les bébés ?

Crédits : Pxhere
Lait végétal : quels dangers pour les bébés ?
noté 5 - 3 votes

On retrouve de plus en plus de laits végétaux sur le marché et de nombreuses mères choisissent de remplacer le lait de vache par ces nouvelles boissons qu’elles croient être des alternatives. Pourtant leurs bienfaits sur la santé des enfants sont aujourd’hui remis en question, voire même totalement contestés.  

Plusieurs études ont révélé les risques encourus par les nourrissons dont le lait maternel ou lait de vache a été remplacé par un lait d’origine végétale.

Pourquoi pas le lait végétal ?

Pour se développer, un bébé a besoin de consommer une grande quantité de nutriments comme le calcium, le fer, les lipides, le zinc et les minéraux ; ils sont pourtant quasi inexistants dans les laits d’origine végétale.

Ces derniers, à base d’amande, de châtaigne ou encore d’avoine ne respectent pas le cahier des charges déterminant la composition qui convient aux nouveau-nés. Seules les boissons désignées par l’appellation “préparation pour nourrissons” sont conformes au règlement européen et peuvent donc être intégrées dans l’alimentation du bébé.

Nourrir son petit avec un lait végétal comme substitut reviendrait à de la maltraitance nutritionnelle.

Par ailleurs, il arrive que certains enfants soient intolérants ou allergiques au lait de vache. Ce phénomène est lié à la quantité de protéines contenues dans la boisson or les laits végétaux en contiennent presque autant, substituer l’un par l’autre n’a donc plus d’intérêt.

A savoir : le lait maternel ou lait de vache est indispensable au bon développement du bébé jusqu’à ses 4 mois, il peut ensuite être diversifié même si déconseillé.

Les conséquences d’une alimentation au lait végétal

Donner du lait végétal à son enfant peut avoir de graves conséquences sur son développement. Nous l’avons mentionné plus tôt, une majorité des nutriments nécessaires au bébé ne sont pas présents dans leur composition, ils sont pourtant vitaux. Un nouveau-né nourri au lait végétal va rapidement souffrir de carences responsables de nombreuses pathologies, infections et retards mentaux.

Quelles alternatives en cas d’allergie au lait de vache ?

Certains enfants ne supportent pas le lait de vache ; l’allergie est particulièrement contraignante puisque les besoins de l’enfant sont très précis.

Des préparations dérivées du lait de vache dont les protéines ont été hydrolysées ont alors été mises au point. D’autres compositions infantiles réalisées à base de soja ou de riz sont également distribuées en magasin et en pharmacie : il est indispensable de vérifier qu’elles sont bien conformes aux normes avant de les acheter.

Outre le fait d’être d’origine végétale et tolérées par les enfants allergiques au lait de vache, les préparations à base de soja et de riz n’ont pas de propriétés particulières, sans intolérance chez votre enfant, préférez donc le lait animal.

Sources : Magic Maman ; Parents

Articles liés

Enfants végétariens ou vegan, quels risques pour leur santé ?

Allaitement : les 5 avantages indéniables

Le lait de soja est-il vraiment meilleur pour la santé que le lait de vache ?