in

Le vrai du faux sur les jumeaux

jumelles jumeaux vrai faux croyances
© oska25 / iStock
Le vrai du faux sur les jumeaux
noté 5 - 1 vote

Les mythes qui entourent les jumeaux, qu’ils soient vrais ou faux, sont nombreux. Ils attirent comme ils interrogent ; Ils font peur comme ils fascinent. Des idées reçues sont alors véhiculées sur les paires de jumeaux qu’il est nécessaire de démentir… ou pas !

Les vrais jumeaux se ressemblent comme deux gouttes d’eau

VRAI et FAUX. Les vrais jumeaux, dits “monozygotes”, sont issus du même œuf qui s’est divisé en deux. Les deux enfants possèdent alors le même patrimoine génétique, ils sont du même sexe et se ressemblent physiquement très fortement.
Toutefois, des différences sont notables, car les jumeaux qui ont grandi chacun dans des environnements éducatif et culturel propres, développent, chacun de leur côté, des particularités.

On appelle “faux jumeaux”, les enfants issus de deux œufs bien distincts, fécondés par deux spermatozoïdes. Ces jumeaux sont dits “dizygotes”. Ils peuvent être de sexe différent et ne pas se ressembler physiquement.

Les vrais jumeaux ont les mêmes empreintes digitales

FAUX. Chaque personne se distingue par ses empreintes digitales : les jumeaux aussi. L’alimentation pendant la grossesse, la pression sanguine ou même le taux de croissance des doigts pendant le premier trimestre influent sur les empreintes digitales.
À noter aussi qu’elles évoluent selon les objets touchés par les enfants dans leurs premiers mois.

Il faut habiller les jumeaux de la même manière

VRAI et FAUX. Jusqu’aux 2 ans des jumeaux, il est possible de choisir les mêmes vêtements pour les deux enfants. Ceci notamment par souci de praticité.
En revanche, au-delà, il vaut mieux les habiller différemment jusqu’à ce qu’ils atteignent l’étape de la complémentarité, qui est aussi le premier pas vers l’autonomie. Lors de cette période, les jumeaux développent leur personnalité, déterminent leurs préférences et affirment leurs compétences.

enfants jumeaux sport
© Pxhere

La naissance de jumeaux saute généralement une génération

FAUX. Cette croyance est très répandue, mais il n’existe aucun saut de génération prouvé. C’est un gène spécifique qui permet une double ovulation. Si le gène ne s’exprime pas, un seul ovocyte est produit.
Précisons que la transmission de ce gène se fait aussi bien par l’homme que par la femme.

L’aîné est le premier né

VRAI. Les heures de naissance des jumeaux sont scrupuleusement notées. Celui qui naît en premier est alors considéré comme l’aîné.

Les jumeaux sont connectés et discutent via un langage secret

VRAI et FAUX. Les grossesses gémellaires sont souvent entourées d’un mythe qui consiste à penser que les enfants seraient connectés par un lien extra-sensoriel. Aucune étude scientifique et sérieuse atteste de l’existence d’une telle connexion à distance.
Concernant le langage secret, il semblerait qu’il puisse exister, mais dans quelques cas seulement : si les enfants sont séparés avant leur deuxième anniversaire. La plupart du temps, les jumeaux développent quelques termes spécifiques à leur relation, mais aucunement un langage à proprement parlé.

Source

Articles liés :

Bébé/Enfants : 4 produits d’hygiène courants aux substances toxiques

Le fait d’avoir des enfants accélère-t-il le vieillissement de la peau ?

Quels sont les meilleurs sports pour les enfants ?