in

Légionellose : contamination, symptômes et traitement

bykst - Pixabay
Légionellose : contamination, symptômes et traitement
noté 3.5 - 2 votes

La légionellose est une infection pulmonaire grave, aussi appelée « pneumopathie sévère », due à une bactérie de la famille des Legionella. Celle-ci peut infecter toute personne qui inhale de l’eau contaminée, généralement diffusée en aérosol dans l’air par les tours aéro-réfrigérantes mal entretenues des immeubles, entre autres. En août 2017, six cas de légionellose ont été signalés dans l’Est de la France. Comment la contamination a-t-elle lieu ? Quels sont les symptômes ? Quel est le traitement prévu ?

Légionellose : comment la contamination a-t-elle lieu  ?

En août dernier, six cas de légionellose ont été déclarés dans le Territoire de Belfort. L’un d’entre eux est décédé, il s’agissait d’un homme de 46 ans « présentant de multiples fragilités médicales. » Les cinq autres personnes ont pu être traitées et sauvées.

Des investigations sont toujours menées par la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) « pour déterminer une éventuelle source commune de contamination ». Pour le moment, on ne sait pour l’instant si les six personnes ont fréquenté le même endroit.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la légionellose mène parfois à des cas mortels de pneumonie. La maladie est due à une exposition aux bactéries Legionella présentes dans l’eau douce (lacs, rivières, torrents, sources chaudes…) et dans la terre.

Mais d’après l’institut Pasteur, « l’émergence récente de cette maladie s’explique par son affinité pour les systèmes modernes d’alimentation en eau comme les tours de refroidissement, les climatiseurs, les bains à jet, à remous, les canalisations d’eau chaude. »

Toutefois, la maladie n’est pas contagieuse d’une personne à une autre.

Les bactéries sont absorbées au niveau des alvéoles pulmonaires puis elles envahissent et détruisent les cellules du système immunitaire.

Légionellose : quels symptômes ?

L’infection survient 2 à 10 jours après la contamination. Les symptômes sont variés :

  • état grippal,
  • fièvre jusqu’à 39.5 °C,
  • difficultés respiratoires,
  • douleurs abdominales,
  • troubles psychiques (confusion, désorientation).

La gravité de l’infection dépend de deux principaux facteurs : la virulence de la souche contractée et la vulnérabilité de la personne (tabagisme, âge, transplantation cardiaque, diabète, etc.)

Si elle n’est pas traitée et soignée à temps, la maladie peut prendre la forme d’une insuffisance respiratoire irréversible et/ou d’une insuffisance rénale aiguë, qui peuvent être fatales.

Quel est le traitement prévu ?

En 2014, 1348 cas de légionellose ont été déclaré et 11%, soit 122 malades, en sont décédés.

Toutefois, si le traitement est suivi assez rapidement après la contamination, la personne a toutes les chances de s’en sortir, d’autant plus si elle n’est pas exposée aux facteurs de risques cités plus haut.

Le traitement de la légionellose contient généralement des antibiotiques qui doivent être pris pendant 14 à 21 jours, sous surveillance à hôpital. Après plusieurs semaines à plusieurs mois de traitement, la guérison est possible.

Les bactéries de la famille des Legionella sont devenues résistantes aux pénicillines mais d’autres antibiotiques peuvent être prescrits.

Comment prévenir la maladie ?

Plusieurs conseils de prévention peuvent être appliqués pour prévenir la légionellose :

  • ne pas fumer (pour éviter le tabagisme, facteur de risque),
  • faire de l’exercice physique régulièrement (pour éviter les maladies du cœur, facteurs de risque),
  • manger équilibrer (pour éviter le diabète, facteur de risque),
  • entretenir les installations d’eau (réseaux d’eau chaude sanitaire, tours aéroréfrigérantes..),
  • faire couler de l’eau froide et chaude une fois par semaine (tous les robinets),
  • détartrer et désinfecter les embouts de robinetterie régulièrement,
  • utiliser de l’eau stérile pour les appareils biomédicaux (apnée du sommeil).

Source

Articles liés :

2 milliards d’enfants sont concernés par l’une des premières causes de mortalité infantile

Eau du robinet : une étude révèle ce qu’elle contient… Gloups !

Ces 4 aliments que tous les fumeurs devraient consommer pour nettoyer leurs poumons