in

L’orgasme peut se lire sur le visage !

L’orgasme peut se lire sur le visage !
noté 3.8 - 4 votes

Au cours des relations sexuelles en face à face, il est possible de décrypter les expressions faciales de son partenaire pendant l’orgasme. Ces expressions font partie de ce qu’on appelle la communication non verbale. Selon ce concept, le corps et le visage peuvent « parler » via les expressions, les gestes ou le comportement. Comment repérer un véritable orgasme ?

Les expressions faciales de l’orgasme

En 2011, une étude a été menée par Fernandez-Dols, Carrera et Crivelli sur les expressions faciales produites par les partenaires pendant une excitation sexuelle menant à l’orgasme. Les expressions faciales de 100 volontaires ont été analysées, ceux-ci devaient poster leur vidéo sur une plateforme web pour les mettre à disposition des chercheurs.

Les chercheurs ont utilisé le codage FACS (Facial Action Coding System), qui permet de coder l’activité de chaque muscle facial. Chaque contracture d’un muscle facial correspond à une unité d’action (AU). Ainsi, ils ont pu classer les expressions faciales en quatre phases :

  • une phase avant le début de l’excitation,
  • une phase d’excitation avant l’orgasme (le plateau),
  • une phase d’orgasme, (durée moyenne pour une femme : 4 à 7 secondes)
  • une phase de résolution, juste après l’orgasme.

Pendant la première phase, les visages des participants restaient souvent neutres. Mais à partir de la seconde phase, leurs visages présentaient une forte activité faciale. Pendant cette période d’excitation, les participants étaient 83% à fermer les yeux, plus de 60% à froncer les sourcils et 80% ouvraient la bouche. 35% des sujets présentaient ces trois caractéristiques simultanément.

Au cours de la phase d’orgasme, par rapport à cette phase d’excitation, 92% des participants fermaient les yeux, mais ils fronçaient moins les sourcils et ouvraient moins la bouche. Toutefois, 35% d’entre eux avaient les yeux fermés et de la bouche ouverte.

Pendant la phase de résolution, après l’orgasme, ces expressions s’effaçaient pour laisser place à des visages souriants (5%) à neutre (20%) chez les participants.

D’après les auteurs, il est intéressant de relever que les expressions faciales émises pendant les phases d’excitation sexuelle et d’orgasme sont proches des expressions de la douleur, qui pourrait refléter l’intensité du plaisir ressenti. L’autre explication avancée par les chercheur est que « les circuits neurologiques du plaisir et de la douleur sont neuro-anatomiquement proches ». 

Source

Articles liés :

Orgasme cervical : la technique pour l’atteindre

Etude sur l’orgasme féminin : 3 règles d’or à suivre !

Le peaking, technique pour décupler l’intensité de l’orgasme