, ,

En mai, faites-vous gratuitement dépister au cancer de la peau

Crédits : Unsplash / Pixabay
En mai, faites-vous gratuitement dépister au cancer de la peau
Notez cet article

Cela fait 18 ans que le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues organise une campagne de prévention et de dépistage du cancer de la peau en mai. Cette année, vous pouvez prendre rendez-vous pour un examen gratuit jusqu’au 19 mai.

Pourquoi se faire dépister ?

Pour cette 19ème édition, vous pouvez retrouver la liste des dermatologues-vénéréologues participants sur le site du Syndicat National de ces professionnels, qui proposent une information un dépistage gratuit dans leur cabinet. Certaines structures de centres médico-sociaux et de mutuelles seront également ouvertes, le but étant de sensibiliser une plus large population à la prévention, l’information et l’éducation à la santé sur les cancers de la peau.

Prenez rendez-vous sur le site dermatos.fr ou via le numéro vert mis à disposition du public : 0805 53 2017, créés spécifiquement pour l’événement. La plateforme est accessible sur ordinateur et smartphone, elle géolocalise les demandeurs en leur permettant de  prendre un rendez-vous personnalisé et de manière anonyme.

Vous obtiendrez un rendez-vous avec un identifiant à présenter au dermatologue par sms ou par mail, confirmant le lieu, la date et l’horaire. Le dermatologue procédera à un examen de dépistage gratuit des cancers de la peau, mais la consultation n’est pas gratuite, donc aucun acte médical, traitement ou ordonnance, ne sera délivré, selon le syndicat.

Si une lésion est diagnostiquée, le professionnel vous donnera une fiche pour prendre rendez-vous avec le dermatologue de votre choix. Le suivi de la lésion dépistée sera payant.

En 2015, la campagne de prévention a permis de diagnostiquer près de 2.650 lésions cancéreuses. Les cancers de la peau les plus fréquents sont les carcinomes, ils surviennent généralement après l’âge de 50 ans sur les zones découvertes du corps, souvent causés par une exposition au soleil excessive sur de longues durées. Le mélanome cutané, plus rare, est aussi le plus grave des cancers de la peau. En 2015, il a concerné 14.325 personnes et provoqué 1 773 décès.

Source