in

Maladie de Lapeyronie (déformation du pénis) : symptômes et traitement

Ajcespedes - Pixabay
Maladie de Lapeyronie (déformation du pénis) : symptômes et traitement
noté 5 - 1 vote

La maladie de Lapeyronie se manifeste par une déformation de la verge, qui présente une courbure plus ou moins prononcée au moment de l’érection. Un nouveau traitement a été mis sur le marché pour éviter la chirurgie et améliorer la vie sexuelle des patients qui en sont atteints. 

Qu’est-ce que la maladie de Lapeyronie ?

La maladie de Lapeyronie se caractérise par une courbure du pénis en érection, elle est due à une perte d’élasticité des corps caverneux, c’est-à-dire, des tissus spongieux et extensibles situés dans la verge. On appelle ce phénomène une fibrose. Dans la majorité des cas, la verge est incurvée vers le haut et l’angulation varie de quelques degrés à plus de 90 degrés.

Cette déformation peut compliquer la pénétration ou les relations sexuelles, voire les rendre douloureuses. La maladie de Lapeyronie semble davantage toucher les hommes âgés de plus de 50 ans.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lapeyronie ?

Dans la plupart des cas, le premier symptôme, inflammatoire, de cette maladie est l’érection douloureuse et spontanée. D’autres remarquent que l’incurvation de la verge a tendance à s’empirer sur plusieurs semaines ou mois.

La maladie évolue en 12 à 18 mois. Après un an, la douleur s’estompe chez plus de 90% des hommes mais la majorité souffrent toujours de la courbure du pénis en érection (40%).

Quel est ce nouveau traitement ?

Depuis ocotobre 2016, un nouveau traitement est autorisé en France dans le traitement de la maladie de Lapeyronie : le XIAPEX ou XIAFLEX. Il s’agit d’une collagénase, une enzyme capable de casser la structure du collagène. Ce médicament s’injecte à n’importe quel stade d’évolution de la maladie.

Le traitement nécessite deux injections à deux ou trois jours d’intervalle. Mais selon l’importance de la fibrose on peut réaliser jusqu’à 8 injections avec deux ou trois mois d’écart entre chaque. Les effets secondaires du XIAFLEX sont modérés et transitoires.

D’après les résultats des essais cliniques menés, 60 à 70% des patients constatent une amélioration de leurs symptômes, avec une réduction de la courbure d’environ 15 à 20 degrés, ce qui  leur permet d’éviter la chirurgie.

Source

Articles liés :

Fracture du pénis : les 3 positions sexuelles les plus dangereuses

Pénis : 7 problèmes inquiétants qui peuvent arriver

Boutons sur le pénis : sont-ils normaux ? Comment les éliminer ?