,

Masturbation féminine : 8 bienfaits à connaître

Crédits : Unsplash / Pixabay
Masturbation féminine : 8 bienfaits à connaître
Notez cet article

Vous ne le savez peut-être pas mais la masturbation féminine comporte de nombreux bienfaits pour la santé des femmes. Par exemple, elle est efficace dans la prévention des infections vaginales, mais pas seulement !

Masturbation : bonne pour le moral

La masturbation est recommandée par les sexologues et les psychologues afin d’améliorer son bien-être. En effet, les femmes qui se masturbent régulièrement ont tendance à être moins stressées.

Le plaisir provoqué par la masturbation implique la sécrétion d’endorphines et de sérotonine, aussi appelées molécules du bonheur.

Anti-infections vaginales

Pendant la masturbation, l’orgasme va permettre au col de l’utérus de libérer des bactéries accumulées et d’éviter les infections vaginales.

De plus, le plaisir de l’orgasme stimule la production d’anticorps par le système immunitaire, plus fort pour résister aux infections.

Anti-insomnies

Les sensations de plaisir et de bien-être provoquées par la masturbation au moment du coucher améliorent la qualité du sommeil grâce à la sécrétion d’hormones naturellement présentes dans le corps.

La masturbation contre les douleurs menstruelles

Lorsque le clitoris et le vagin sont stimulés, le plaisir ressenti a un effet d’analgésique naturel qui va diminuer la sensation de douleur utérines pendant les règles.

Grâce à la production d’hormones, la masturbation contribue à limiter l’inflammation et la tension musculaire dans le bas ventre.

Booster de libido féminine

La masturbation est un véritable booster naturel de la libido féminine car les femmes qui la pratiquent ont tendance à être plus épanouies sexuellement et à mieux connaître leur corps, ce qui peut profiter au couple. En effet, la masturbation féminine donne libre cours à l’imagination et aux fantasmes, ce qui améliore le désir sexuel.

La masturbation, une échelle vers l’orgasme

Les femmes qui ont du mal à atteindre l’orgasme en couple peuvent, en se masturbant, découvrir des zones sensibles qu’elle pourront ensuite stimuler avec leur partenaire. De même; les femmes qui se masturbent régulièrement travaillent davantage les muscles de leur plancher pelvien et atteignent l’orgasme plus facilement.

Le clitoris comporte plus de 8000 terminaisons nerveuses, c’est pourquoi la plupart des orgasmes obtiennent l’orgasme grâce à la stimulation clitoridienne et non pas par la pénétration.

Anti-anorgasmie et anti-vaginisme

Il est conseillé aux femmes souffrant d’anorgasmie (difficultés à atteindre l’orgasme) ou de vaginisme (contraction des muscles vaginaux) de se masturber régulièrement car l’auto-stimulation et le plaisir ressentis peuvent servir de thérapie pour vaincre ces états et augmenter l’excitation sexuelle.

Idéale pour brûler des calories

Pendant la masturbation, la femme perd environ 170 calories selon la durée, et l’intensité du plaisir. 

Source