in

Vous ne supportez pas les bruits de mastication ? Peut-être êtes-vous atteint(e) de misophonie !

Vous ne supportez pas les bruits de mastication ? Peut-être êtes-vous atteint(e) de misophonie !
noté 5 - 1 vote

La misophonie est un trouble récemment reconnu par la science et qui se manifeste sous la forme d’une répulsion auditive à certains types de bruits de la vie quotidienne. De la mastication au crissement d’un couteau sur une assiette, ce trouble peut s’avérer gênant pour celui ou celle qui en souffre.

Qu’est-ce que la misophonie ?

Nombreuses sont les personnes qui ne supportent pas certains types de sons, des bruits d’ongle sur un tableau à ceux de quelqu’un qui mastique. Pour quelques uns, ces bruits spécifiques peuvent provoquer des sentiments négatifs, comme la colère ou le dégoût. Cette répulsion auditive se nomme la misophonie, un terme qui signifie « haine du son ».

Il s’agit d’un trouble récemment étudié et rarement diagnostiqué. Ce sont des chercheurs américains qui ont découvert ce trouble à la fin des années 1990.

En 2013, des psychiatres du Centre Médical Académique d’Amsterdam aux Pays-Bas, ont mené une nouvelle étude sur 42 patients misophones. Depuis, la misophonie tend à être reconnue comme trouble psychiatrique à part.

D’après les analyses neurologiques des individus qui en sont atteints, ce syndrome se caractérise par une répulsion de sons spécifiques du quotidien et de faible intensité.

Les symptômes de la misophonie

La plupart du temps, la misophonie se manifeste dès le plus jeune âge et peut donner lieu à de nombreuses réactions physiques ou mentales :

  • transpiration excessive,
  • accélération du rythme cardiaque,
  • tension musculaire,
  • sentiment de frustration,
  • comportement isolé, etc.

Ces symptômes peuvent être gênants au quotidien. Si vous vous sentez touchée par ce trouble, consultez un médecin psychiatre.
Toutefois, ces réactions peuvent être exacerbées en cas de stress ou de fatigue.

Les causes du trouble restent floues. Des études suggèrent qu’il pourrait être lié à une évaluation anormale des signaux envoyés par la partie du cerveau impliquée dans les émotions, c’est pour cette raison que la misophonie est difficile à soigner. Parmi les traitements les plus efficaces, la thérapie consistant à écouter les sons détestés en les associant à des sons agréables semble pouvoir fonctionner (9 mois).

Source