in

Nutella : 3 bonnes raisons d’en limiter la consommation

Crédits : Anurag Ganguly - Pexels
Nutella : 3 bonnes raisons d’en limiter la consommation
noté 5 - 3 votes

Suite aux campagnes de publicité organisées en France par Ferrero, le fabricant de la fameuse pâte à tartiner Nutella, les nutritionnistes et diététiciens ont été nombreux à réagir. Pourquoi les consommateurs se sont-ils battus dans les magasins pour obtenir un produit aussi mauvais pour leur santé ? C’est un mystère, mais la composition du produit, elle ne l’est pas. Et pourtant, beaucoup semblent ne pas s’y être encore intéressés.

Nutella : une machine à favoriser l’obésité

C’est à juste titre que Nutella subit les critiques de professionnels de la santé depuis de nombreuses années à propos de sa composition, bien que le fabricant fait mine de se préoccuper de la santé de leurs clients ou de la qualité de leurs produits.

C’est l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui le dit : le Nutella contient 85% de sucre et de matière grasse, et plus précisément :

  • 50% de sucre,
  • 20% d’huile de palme,
  • 13% de noisettes,
  • 7,4% de cacao maigre en poudre,
  • 6,6 % de lait écrémé en poudre,
  • du lactosérum et un émulsifiant (lécithine de soja),
  • arôme.

85% de sucre et de matières grasses. Ce chiffre à lui seul devrait suffire à tous les fans de Nutella que cette pâte à tartiner n’est ni plus ni moins qu’un cocktail de destruction massive pour la santé (diabète, surpoids, obésité, maladies, etc.)

Consommé régulièrement, il risque d’entraîner des problèmes de glycémie (diabète, intolérance au glucose…) ou pire, des maladies cardiovasculaires. L’huile de palme, consommé en trop grande quantité et trop régulièrement (plusieurs fois par semaine) peut obstruer les artères et les vaisseaux sanguins, et à terme être responsable d’infarctus.

Sans oublier la quantité inconsidérée de sucre (50%), et les risques liés à sa consommation en grande quantité, ou la question de l’huile de palme, dont l’exploitation est responsable d’une déforestation menée à un rythme effréné en Malaisie et en Indonésie, les deux plus grands producteurs mondiaux.

Source

Articles liés :

7 aliments à éviter le soir pour mieux dormir

Poudres chocolatées : des plus sucrées aux plus saines

Qu’est-ce qu’un petit-déjeuner équilibré ?