in

Orgasme anal : quelles conditions pour y parvenir ?

Orgasme anal : quelles conditions pour y parvenir ?
noté 5 - 2 votes

D’après les sexologues et ceux qui le pratique, le sexe anal offrirait des plaisirs intenses. La zone anale se compose de nombreuses terminaisons nerveuses et de deux muscles : les sphincters, qui la rendent sensible aux stimulations. Quelles sont les conditions à réunir pour atteindre l’orgasme anal ?

Orgasme anal : les bonnes conditions

D’après les sexologues, pour éviter la douleur pendant la pénétration anale, il est important de stimuler le partenaire en prenant le temps de passer par l’étape des préliminaires. Les préliminaires permettent de rentrer dans un état d’excitation assez intense pour que les sphincters se dilatent, favorisant ainsi la pénétration. Mais l’utilisation d’un gel lubrifiant naturel et la stimulation manuelle sont également recommandés avant la pénétration sexuelle ou avec un sex toy.

Toutefois pour parvenir à l’orgasme, la personne stimulée doit lâcher prise totalement et s’abandonner au plaisir, ce qui nécessite une certaine confiance ou alchimie avec son partenaire ainsi qu’une hygiène corporelle irréprochable.

Chez l’homme comme chez la femme, les caresses, les baisers et la masturbation font partie des préliminaires généralement nécessaires à la préparation d’un orgasme anal.

Mais pour mener une femme à l’orgasme anal, il est conseillé de respecter les conseils précités et d’appliquer la fameuse règle du trio d’or, issue d’une enquête scientifique, c’est-à-dire :

  • la stimulation génitale (clitoridienne, vaginale),
  • les baisers avec la langue,
  • et le sexe oral (cunnilingus).

Selon les résultats de cette étude sur l’orgasme féminin, ces trois techniques sont approuvées par 80% des femmes hétérosexuelles et par 91% des femmes homosexuelles en couple.

Pensez à évitez de passer d’une pénétration anale à une pénétration vaginale afin de minimiser le risque d’infection ou changez de préservatif entre les deux types de coïts.

Pour finir, la pénétration anale doit être lente, guidée par le ou la partenaire et progressive, la communication est donc indispensable pour que la sodomie reste un plaisir.

Source

Articles liés :

Sexe tantrique : 3 conseils de pro pour obtenir plus de plaisir !

Orgasme cervical : la technique pour l’atteindre

Etude sur l’orgasme féminin : 3 règles d’or à suivre !