in

Perte de poids : en quoi la mastication peut-elle aider ?

Crédits : Rawpixel - Pixabay
Perte de poids : en quoi la mastication peut-elle aider ?
noté 5 - 1 vote

Nous aurions tendance à manger trop vite et à ne pas mâcher assez les aliments ingurgités, selon le Docteur Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste spécialisé dans la prévention de l’obésité et des troubles du comportement alimentaire. Manger vite, peu équilibré et/ou en faisant autre chose en même temps peut agir négativement sur les signaux de satiété et de faim. Voici comment.

De chasseur-cueilleur à glouton sans fond

Hamburgers, tacos, sandwiches, pizzas, on mange de plus en plus sans couverts, sur le pouce, rapidement. Certains ne prennent qu’à peine 15 minutes pour manger le midi, ou plutôt pour grignoter.

Il y a très très longtemps nous étions des chasseurs-cueilleurs, la nourriture se méritait, il fallait être patient, marcher, chasser, planifier… Mais nous sommes désormais habitués à ajouter des produits dans nos caddies sans vraiment réfléchir, nous nous laissons guider par nos envies du moment, et une fois à table, nous ne prenons pas tous assez le temps de savourer ni de mastiquer.

Le problème, c’est que lorsque les aliments ne sont pas bien mastiqués, ils sont plus difficiles à digérer, et le cerveau n’a pas toujours eu le temps d’assimiler que l’organisme a reçu à manger, il continue alors d’en demander. La plupart du temps, le résultat est une prise de poids.

Quelques chiffres sur la faim VS le surpoids dans le monde

Alors qu’en 2017, 815 millions de personnes souffraient de la faim dans le monde et que 9,1 millions de décès par an sont dus à la faim, 4 millions de décès dans le monde en 2015 étaient liés au surpoids, dont près de 40% chez des personnes non obèses. Le nombre de personnes obèses a plus que doublé dans 73 pays depuis 1980 et compte plus de 710 millions de personnes dans le monde aujourd’hui. Le surpoids quand à lui concerne 1,4 milliard de personnes de plus de 20 ans dans le monde.

Pendant que la plupart ont tendance à trop manger (1,4 milliard de personnes en surpoids sans compter les moins de 20 ans), un grand nombre souffre encore de la faim (815 millions).

Manger et mâcher en pleine conscience

Au lieu d’engloutir les aliments pendant les repas, asseyez-vous sur une chaise pour manger à table, de préférence avec des amis ou des collègues et prenez le temps de mastiquer les aliments portés à la bouche, et de les savourer.

Pour que le signal de satiété parvienne jusqu’au cerveau et stoppe la sensation de faim, l’alimentation doit procurer du plaisir, d’où l’intérêt de prendre le temps de manger. Ainsi, la sensation de satiété suivra et forcément, avec le temps : on grignote moins, on mange mieux : donc on perd du poids !

Source

Articles liés :

5 habitudes matinales à bannir pour perdre du poids naturellement

Vous ne supportez pas les bruits de mastication ? Peut-être êtes-vous atteint(e) de misophonie !

Mauvaise haleine matinale : à quoi est-elle due ? Comment l’éviter ?