in

Douleurs pendant les rapports sexuels : les causes possibles

Douleurs pendant les rapports sexuels : les causes possibles
noté 5 - 1 vote

Le phénomène provoquant des douleurs vaginales pendant les rapports sexuels est aussi appelé dyspareunie. Ces douleurs sont souvent associées à des brûlures ou à des crampes localisée dans le vagin ou l’abdomen. Généralement, elle s’estompe après l’acte sexuel, mais pas toujours. Quelles peuvent être les causes de ces douleurs perturbantes pour le couple ?

Les causes les plus fréquentes des douleurs vaginales

Les causes les plus fréquentes des dyspareunies peuvent être nombreuses :

  • mycoses vaginales à répétition
  • infection du col de l’utérus
  • déchirure du périnée
  • épisiotomie
  • kyste ovarien
  • endométriose
  • malformation vaginale
  • angoisse provoquant une contraction involontaire des muscles du vagin.

Les autres causes : le vaginisme

En cas de vaginisme, la pénétration est impossible sans être douloureuse, la femme ressent des contractions. Ce resserrement des muscles du vagin est à l’origine de la douleur, qui peut être vécue comme une sensation de brûlure ou comme un déchirement.

Le vaginisme primaire

Le vaginisme primaire est le plus fréquent, il survient lors des premiers rapports sexuels, pendant l’introduction d’un tampon ou lors d’un examen gynécologique.

Certaines femmes atteintes de vaginisme éprouvent parfois de la honte par rapport à son sexe et à être très pudique en général. Parfois, elles ont la phobie du coït, notamment lorsqu’elles connaissent mal leur organes sexuels ou qu’elles ne se caressent jamais. Ce vaginisme psychologique peut être lié à l’éducation, à la pression de la religion ou des mœurs, ou encore à des abus sexuels.

D’autres femmes possèdent un hymen épais, qui peut entraîner des douleurs lors d’un rapport sexuel mais il ne s’agit pas de vaginisme. Consultez un professionnel en cas de doute ou de besoin, tel qu’un sexologue ou un psychothérapeute.

Le vaginisme secondaire

Le vaginisme secondaire survient après une période plus ou moins longue au cours de laquelle les rapports sexuels se sont déroulés sans provoquer de douleurs. Certaines causes peuvent être à l’origine de ce type de vaginisme :

  • un abus sexuel
  • un choc psychologique
  • un partenaire trop brutal sexuellement ou oralement
  • une maladie sexuellement transmissible…

Comment éliminer ces douleurs vaginales ?

Tout d’abord, parlez-en avec votre médecin qui vous orientera vers un spécialiste tel qu’un sexologue, un psychologue, ou un psychothérapeute, qui peut vous aider à soigner le vaginisme d’origine psychologique.

Bien que cette démarche peut prendre plusieurs semaines à plusieurs mois, elle vous aidera à comprendre les causes de vos douleurs et à mieux vivre votre sexualité. Vous pourrez par exemple apprendre à effectuer des exercices musculaires pour mieux comprendre le fonctionnement des zones érogènes. Il est également recommander de ne pas avoir de rapports sexuels avec pénétration pendant les premières semaines de la consultation psychologique.

Source