in

Pouce ou tétine : que choisir ?

Crédits ; Pixabay - TaniaVdB
Pouce ou tétine : que choisir ?
noté 5 - 3 votes

Le pouce et la tétine sont tous deux sources de nombreuses polémiques. Certains sont contre l’un, pour l’autre ou détestent les deux. Les arguments sont différents, mais le but est le même : permettre à l’enfant d’exercer son besoin de succion afin de le calmer. Alors quelles sont les différences entre le pouce et la tétine ? Y en a t-il un meilleur que l’autre ?

La tétine

Une aide pour les prématurés

Les bébés prématurés sont généralement nourris grâce à des sondes. La tétine leur permettrait d’exercer leur besoin de succion, mais aussi de ne pas perdre le rythme. Ainsi, lorsqu’il saura se nourrir seul, il y parviendra rapidement.

Elle déclenche plus d’otites

Selon une étude hollandaise, les enfants qui utilisent la tétines seraient bien plus susceptibles de souffrir d’otites régulières. De plus, la tétine aurait un effet indésirable sur la mâchoire, puisqu’elle la modifie, entraînant des dysfonctionnements de la trompe d’Eustache, qui relie les oreilles à l’arrière du nez.

Elle permettrait d’éviter le développement d’allergies

Généralement, les parents ont tendance à nettoyer la tétine de leur enfant en la mettant directement dans leur propre bouche. Cela permet de transmettre aux bébés les « bonnes bactéries », et ainsi d’améliorer leurs défenses immunitaires. Cependant, il vaut mieux prendre ce conseil avec précaution, puisque selon d’autres, il est déconseillé de lécher la cuillère de son enfant pour ne pas lui transmettre ses germes.

Elle n’est pas physiologique

Certaines tétines auraient la caractéristique d’être « physiologiques », ou « orthodontiques ». Seulement, une étude américaine a révélé en 1992 qu’il n’y aurait en fait aucune différence entre ces tétines et les traditionnelles.

Le pouce

Il abîme les dents

La structure du pouce est plus dure que celle d’une tétine, les risques de déformations dentaires sont donc plus grands. Cependant, si une tétine est sucée très longtemps et souvent, elle peut présenter autant de risques que le pouce. Le tout est donc d’être vigilent que cette habitude passe vers 3 ans, pour éviter des déformations.

Il ne peut pas être jeté

Tous les enfants doivent un jour ou l’autre être sevrés. Seulement, cela peut être plus simple s’il s’agit d’une tétine, qu’il suffit de jeter. Le pouce peut rester une mauvaise habitude pendant de nombreuses années. Il faut donc être plus inventif pour tenter de lui faire passer l’envie de sucer son pouce, comme mettre du sparadrap autour afin de changer le goût.

Crédits : Wikimedia Commons

Il est plus naturel

Si un bébé suce son pouce, c’est parce qu’il l’aura décidé, à la différence de la tétine, qui est généralement imposée par les parents. De plus, cela permet à l’enfant de découvrir son corps naturellement. Enfin, le pouce est plus hygiénique que la tétine, qui traîne souvent partout, et qui peut être un véritable nid à microbes.

Il ne nuit pas au langage

La tétine peut nuire au langage, puisque si elle est constamment dans la bouche de l’enfant, il ne fera pas l’effort de d’essayer de parler. Hors, le pouce peut être enlevé et remis dans la bouche bien plus facilement.

Comment le faire arrêter ?

Il existe différentes méthodes qui peuvent convaincre un enfant d’arrêter de sucer son pouce, ou d’utiliser sa tétine. Cependant, il faut que cela se fasse avec son accord, et sans le brusquer. Pour cela, il est possible de négocier les heures durant lesquelles il est autorisé à le faire, les pièces dans lesquelles il peut le faire (seulement dans la chambre au moment de la sieste et de la nuit par exemple), mais aussi bien discuter avec lui du fait qu’un jour, il sera grand et n’en aura plus besoin.

Source

Articles liés :

Ne faites plus jamais ceci si vous promenez un bébé en poussette

Qu’est-ce que le syndrome du bébé secoué ?

Enfants végétariens ou vegan : quels risques pour leur santé ?