in

Poudres chocolatées : des plus sucrées aux plus saines

Crédits : Stevepb - Pixabay
Poudres chocolatées : des plus sucrées aux plus saines
noté 5 - 2 votes

En moyenne, les enfants boivent leur premier bol de lait au chocolat à l’âge de 2 ans. Dans une émission d’Allô Docteur diffusée en septembre 2017, Angélique Houlbert, diététicienne, est invitée à parler de la composition des poudres chocolatées. Elle dresse un bilan des bons et des mauvais élèves.

Mauvais élèves : des poudres au chocolat trop sucrées

La plupart des poudres chocolatées industrielles vendues en grande distribution contiennent pour majorité du sucre :

  • Dosettes Milka : 10% de cacao, 90% de sucre et d’additifs (émulsifiants, colorants, stabilisants, correcteurs d’acidité, huile de coprah hydrogénée…)
  • Super Poulain Grand Arôme : 68,6% de sucre, 14% de cacao (un bol =: 3 à 4 morceaux de sucre)
  • Banania : 68% de sucre, 19% de cacao
  • Lion Nestlé : 78% de sucre, 19% de cacao
  • Benco : 80% de sucre, 20% de cacao
  • Nesquick : 75% de sucre, 20% de cacao

Certains produits sont particulièrement à éviter, surtout pour les enfants qui vont rester assis en classe presque toute la journée :

  • Mon 1er Nesquick dès 3 ans « spécialement conçu pour les enfants » : 12% cacao, 88% de
    sucre ou de glucides rapides : maltodextrine, riz hydrolisé (pré-découpé), qui se digèrent très vite. De plus, le fer est sous forme de pyrophosphate de fer, qui serait très peu assimilable par l’organisme. Sans compter que les additifs à base de phosphate sont en train d’être réévalués par l’EFSA. Ces nutriments (fer, zinc…), sont en quantité trop faibles pour qu’il y ait un quelconque bénéfice pour l’enfant, selon la diététicienne.
  • Nesquick « -37% de sucre » : 18% de cacao (moins que dans la version classique) et 82% de sucre sous différentes formes (sirop de glucose, malodextrine, destrine de maïs…) et rapidement assimilables par l’organisme. L’impact sur la glycémie est pire qu’avec le Nesquick classique !

Angélique Houlbert le rappelle : le problème, c’est que ces pratiques et ces additifs sont autorisés sur le marché.

Les élèves moyens : des poudres assez chocolatées

  • Poulain Grand Arôme 32% de cacao,
  • Nesquick 32% cacao,
  • Nestlé – Le chocolat : 32% cacao.

Les bons élèves : au moins 50% de cacao

Les bons élèves sont peu nombreux :

  • Ovo : 50% de cacao, 50% de sucre
  • 1848 : 50% de cacao, 50% de sucre

Les meilleures poudres chocolatées : 100% de cacao

  • Van Houten 100% cacao (0,5% de sucre)
  • Nestlé 100% cacao
  • Les poudres 100% cacao vendues en biocoop ou en magasin bio.

Ces conseils sont tirés du livre paru chez Thierry Soucar, « Le bon choix pour vos enfants ».

Source

Articles liés :

Qu’est-ce qu’un petit-déjeuner équilibré ?

Fatigue d’après-déjeuner : comment éviter d’avoir envie de dormir ?

Céréales pour enfants : voici ce qu’elles contiennent