in

Pourquoi les naissances prématurées sont-elles de plus en plus nombreuses ?

Prématuré - Photo Brian Hall via Wikimedia
Pourquoi les naissances prématurées sont-elles de plus en plus nombreuses ?
noté 5 - 1 vote

Environ 15 millions de bébés naissent prématurément chaque année dans le monde, et ce nombre ne cesse d’augmenter alors qu’il devrait théoriquement diminuer grâce à l’avènement de nouvelles techniques médicinales et l’amélioration de la prévention en matière de santé. Quels sont les différents facteurs favorisant une naissance prématurée ?

20% des naissances prématurées dues à la pollution

Un bébé né avant 37 semaines de grossesse révolues est considéré comme un bébé prématuré.

D’après une étude menée par des chercheurs de l’Université de York en Suède dans 183 pays, 18% des naissances prématurées seraient causées par la pollution de l’air et l’exposition aux particules fines, notamment dans les grandes villes où la pollution atmosphérique est plus importante. Ainsi, l’année 2010 a vu naître 2,7 millions de bébés prématurés dans le monde.

Désormais, preuve est faite que la pollution atmosphérique peut avoir un impact négatif sur la santé des humains dès le stade du fœtus, qu’on croyait davantage protégé dans l’utérus de sa mère.

Toutefois, les pays les plus pauvres sont les plus touchés, avec une incidence plus forte dans les Pays d’Asie du Sud-Est qui représentent 60 à 70% de ces naissances prématurées causées par la pollution. En 2010, l’Inde comptait environ 1 million de naissances prématurées dues à la pollution, et la Chine 500.000.

Par rapport aux pays européens, les femmes enceintes de ces pays d’Asie respirent un air extérieur 10 fois plus pollué.

Toutefois, les Occidentaux ne sont pas à l’abri de cette pollution de l’air extérieur, qui ne cesse d’augmenter dans les grandes villes. De plus, la pollution intérieure, causée notamment par le chauffage et la poussière générée par les appareils électroménagers ou électroniques, aussi importante dans les foyers d’Asie que d’Europe, a également un effet négatif sur le développement du fœtus et donc sur le terme de la grossesse.

Quelles sont les conséquences de cette pollution sur les bébés prématurés ?

Des maladies ou pathologies

La naissance prématurée peut engendrer des maladies ou des pathologies graves chez le bébé en grandissant, tel qu’un diabète de type 2 ou un retard de développement. La pollution de l’air serait quant à elle responsable de nombreux problèmes respiratoires, tels que l’asthme, chez les enfants et adultes nés prématurément.

De nombreuses études officielles, notamment celles réalisées en 2015 et 2016 par l’Agence européenne pour l’environnement sur la qualité de l’air, ont confirmé que la pollution atmosphérique raccourcit l’espérance de vie des personnes exposées.

Le décès

Partout dans le monde, mais surtout dans les grandes villes et les vallées confinées telles que la Vallée de l’Arve en Haute-Savoie, la population est exposés à des niveaux de pollution atmosphérique jugés nocifs par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En effet, la pollution de l’air constitue l’ennemi n°1 pour la santé d’origine environnementale en Europe.

En plus de causer de plus en plus de décès prématurés, elle favorise l’apparition de maladies cardiaques, de troubles respiratoires et de cancers.

Voici 7 conseils pour vous protéger, ainsi que vos enfants, de la pollution de l’air.

Source