in

Des produits chimiques bientôt autorisés dans les cosmétiques bio ?

Crédits : Cosmebio.org
Des produits chimiques bientôt autorisés dans les cosmétiques bio ?
noté 5 - 1 vote

La norme ISO 16128 définit les critères applicables aux ingrédients et aux produits cosmétiques naturels et biologiques. A la fin de l’année 2017, cette nouvelle norme va entrer en vigueur et d’après l’association Cosmébio, elle va permettre à des cosmétiques chimiques de prétendre à l’appellation « bio » et/ou « naturel »

Pourquoi la norme ISO 16128 peut-elle entrer en vigueur ?

Dans le secteur de la cosmétique, une réglementation internationale (norme ISO), est demandée depuis 2010 par une majorité de groupes représentant la cosmétique conventionnelle : 28 délégations issues de 28 pays. Ces entreprises étant plus nombreuses que les marques de cosmétiques bio dans presque tous les pays, y compris en France, car elles peuvent payer pour participer aux discussions, elles peuvent donc facilement influencer les décisions.

Malgré l’opposition de quelques groupes représentatifs de la cosmétique bio comme ECOCERT et Cosmébio, la norme ISO a été votée.

Quelles conséquences pour les produits cosmétiques bio ?

La norme ISO 16128, qui devrait entrer en vigueur fin 2017, va autoriser des marques utilisant des cosmétiques non naturels à utiliser l’appellation « biologique ».

Par exemple, des conservateurs comme les parabens, le phénoxyéthanol, les silicones, « les dérivés d’animaux morts », et les parfums de synthèse seront tolérés dans les cosmétiques « bio ». En outre, la nouvelle norme ISO n’imposera pas de pourcentage minimal de produits issus de l’agriculture biologique dans le produit fini, d’après l’association Cosmébio.

L’association affirme que « des solvants pétrochimiques et des ingrédients chimiques polluants » seront également tolérés par la nouvelle norme, laissant la voie ouverte à des appellations qui n’auront plus de sens. Cette norme aura probablement pour effet d’attiser davantage la méfiance des consommateurs et consommatrices de produits cosmétiques estampillés biologiques. Pourvu que la taille de police des ingrédients affichés sur l’étiquette ne diminue pas !

Pour savoir si un cosmétique est vraiment bio, vous pouvez vous référencer au label européen « Cosmos Organic » qui a regroupé plusieurs labels de cosmétiques biologiques au cahier des charges sérieux.

Source

Articles liés :

4 bonnes raisons d’utiliser ou de faire des cosmétiques bio

Cosmétiques bio aux substances toxiques : comment les repérer et les éviter ?

La liste des 185 produits cosmétiques à éviter d’urgence !