in

Quelques raisons choquantes de ne pas choisir les produits bio de supermarché

Crédits : Tero Vesalainen - Pixabay
Quelques raisons choquantes de ne pas choisir les produits bio de supermarché
noté 5 - 2 votes

Certes, c’est pratique de trouver du bio dans les grandes surfaces. Oui, ces dernières ont un peu participé au succès des produits bio en France, avec une hausse des ventes de 14% sur les six premiers mois de l’année 2017 par rapport à la même période l’année dernière. Mais les super et hyper-marchés appliquent des marges effarantes sur ces produits, l’association UFC Que Choisir dénonce !

1) Produits bio de grande surface : des marges qui dépassent la limite du raisonnable !

Selon l’Agence Bio, le succès du bio n’est plus à prouver avec une hausse des ventes d’un demi-milliard d’euros sur les 6 premiers mois de l’année 2017 par rapport à la même période en 2016. Problème : cet engouement pour le bio entraîne des débuts de pénurie et la hausse des prix de certains types de produits, notamment dans les grandes surfaces.

En août 2017, l’association UFC-Que choisir a mené une enquête sur les marges des distributeurs appliquées aux produits alimentaires biologiques. Selon leurs résultats, 46% du surcoût de ces produits correspond aux marges des enseignes.

2) Presque tous responsables

D’après le portrait du consommateur français de produits bio, établi en janvier 2017 par le Baromètre Agence BIO / CSA, 8 consommateurs sur 10 achètent des produits bio en grandes et moyennes surfaces, tandis que 3 sur 10 s’approvisionnent dans les magasins spécialisés, au marché ou chez des producteurs. La différence, c’est que les grands réseaux de distribution appliquent souvent des marges plus importantes que les autres réseaux de distribution (plus petits), et nous participons à ce système lorsque nous achetons bio en grande ou moyenne surface.

Evidemment, la différence de prix entre les produits conventionnels et les produits bio (en moyenne 111% ou 135€ sur un panier moyen) s’explique par des coûts de production plus élevés en bio; mais certains en profitent plus que d’autres…

3) Des marges deux fois plus élevées

L’UFC Que Choisir a révélé la raison pour laquelle les prix des produits bio sont plus chers en grandes surfaces : celles-ci appliquent des marges brutes (“sur-marges”) environ deux fois plus élevées (+96%) sur les produits bio que sur ceux issus de l’agriculture conventionnelle.

Les produits frais sont les plus margés : « +145 % pour la tomate et + 163 % pour la pomme », selon l’association, des chiffres qui laissent à penser que la grande distribution cherche à rendre l’accès au bio plus difficile pour tous, moins égalitaire. Donc, si vous pensez que parce que c’est bio c’est cher, essayez plutôt les marchés locaux, les circuits courts et les ventes à la ferme !

4) Une économie de 72€ par an pour le consommateur bio ?

L’étude de l’UFC Que Choisir montre « qu’en baissant seulement de moitié sa sur-marge sur le bio, la grande distribution permettrait aux ménages consommant du bio de réaliser une économie annuelle pouvant aller jusqu’à 72€ ». Cette baisse permettrait à de nouveaux consommateurs d’accéder au bio et à la grande distribution de « conserver sa marge brute totale sur le rayon fruits et légumes. »

Vous pouvez court-circuiter les grandes surfaces en vous rendant directement chez des producteurs locaux, sur les marchés locaux, dans les magasins participatifs et spécialisés ou en prenant un abonnement dans une AMAP. Et pour trouver des fruits et légumes gratuitement, consultez ce site !

Source

Articles liés :

Viande bio : quels labels choisir pour éviter de financer la maltraitance d’animaux ?

La liste complète des produits avec et sans OGM et pesticides pour vous simplifier les courses !

OGM et pesticides : quels risques pour notre santé ?