in

Qu’est-ce que le saturnisme, particulièrement nocif pour les enfants et les femmes enceintes ?

Crédits : Unplash, Luis Tosta
Qu’est-ce que le saturnisme, particulièrement nocif pour les enfants et les femmes enceintes ?
noté 5 - 1 vote
Le saturnisme se caractérise par une présence trop importante de plomb dans l’organisme. C’est une intoxication par le plomb, particulièrement dangereuse pour les enfants, les femmes enceintes et leurs bébés à naître. Le plomb pénètre dans l’organisme par les voies respiratoires, digestives ou sanguines. Même à faible dose, cela peut causer de graves troubles irréversibles. 

Quelles en sont les causes ?

Il existe de multiples sources de contamination au plomb :

  • la peinture au plomb présente dans de vieux bâtiments (construits avant 1949).
  • l’eau du robinet en fonction de l’âge des canalisations qui peuvent être soudées au plomb.
  • l’air : les gaz d’échappement des véhicules à essence au plomb existant encore dans certains pays.
  • les cosmétiques artisanaux comme le khôl.
  • les poteries cuites avec des émaux de plomb.
  • les cigarettes. 

Qui sont les plus concernés ?

Chaque personne qui est exposée au plomb est concernée mais le danger est d’autant plus grand pour :
  • les femmes enceintes : le saturnisme peut entrainer une fausse couche ou un accouchement prématuré. Le bébé risque également d’être intoxiqué au cours de la grossesse.
  • les enfants de moins de 6 ans.
  • les personnes travaillant dans des industries utilisant du plomb comme la métallurgie par exemple.
  • les personnes vivant à proximité de ces industries.

Quelles sont les conséquences ?

Pour les adultes :

  • troubles cardiaques et rénaux , anémie, hypertension artérielle et réduction de la fertilité  peuvent apparaitre dans le cas d’une intoxication chronique.
  • apparition d’une ligne bleutée au niveau des gencives dans les cas les plus graves.
  • décès si l’exposition est vraiment très forte.
  • augmentation du risque de fausse couche ou d’accouchement prématuré.

Pour les enfants en bas âge, foetus et embryons :

  • diminution des capacités cognitives et intellectuelles (baisse du quotient intellectuel…).
  • troubles du langage (dyslexie…).
  • troubles du comportement.
  • ralentissement et retards de croissance.

Quels sont les symptômes ?

Les signes du saturnisme ne sont pas évidents à déceler. Il n’y a en quelque sorte aucun signe visible, bien qu’il se dépiste facilement et qu’une prise de sang ou une analyse d’urine suffise à détecter la maladie (plombémie ou plombumie prescrite par le médecin). Cette dernière peut se manifester par les symptômes suivants :
  • Maux de tête ou de ventre
  • Troubles du comportement (perte de l’attention et du sommeil, certaine irritabilité…)
  • Fatigue
  • Troubles digestifs (constipation, diarrhée, vomissements…)

Comment détecter et traiter la maladie ?

De vastes programmes de santé publique visent à éliminer les sources de plomb. En France, les sources de fortes expositions ont été considérablement réduites depuis les années 1990, dans l’industrie et dans l’habitat.

Le diagnostic se fait en mesurant la quantité de plomb dans le sang (plombémie) ou dans les urines (plomburie). Dès le repérage d’une personne intoxiquée, il s’agit d’identifier et d’éliminer les sources potentielles d’intoxication dans ses lieux de vie habituels.

Sources : La santé pour tous, Ameli et Passeport Santé.

Articles liés :

Mieux vaut-il boire l’eau du robinet ou l’eau en bouteille ?

Arsenic, plomb : les femmes enceintes davantage exposées via les produits de la mer

Santé : avant de réutiliser une bouteille en plastique, vérifiez son pictogramme