in

Remboursement d’une cure thermale : Voici 10 problèmes de santé concernés !

Remboursement d’une cure thermale : Voici 10 problèmes de santé concernés !
noté 5 - 1 vote

En France, les cures thermales peuvent être prescrites pour soigner une dizaine de maux et maladies. Elles sont remboursées à 65% dans la plupart des cas et les enfants y sont acceptés à partir de 3 mois selon les centres ! Voyons quels sont ces pathologies ou affections qui vous ouvrent la porte du paradis pour quelques semaines…

1) Problèmes rhumatologiques et articulaires

D’après l’étude Thermarthrose, réalisée en 2009 auprès de 462 patients, 50,8% de ces patients souffrant d’arthrose au genou ont atteint un état d’amélioration important grâce à une cure thermale adaptée, même 9 mois après. Une autre étude, appelée Rotatherm, a quant à elle prouvé l’efficacité de la cure thermale auprès des personnes atteintes de tendinopathies de l’épaule.

La cure thermale améliore de très nombreux troubles rhumatologiques et articulaires tels que :

  • lombalgie chronique (douleur chronique au bas de la colonne vertébrale),
  • coxarthrose (arthrose de la hanche) et gonarthrose (arthrose du genou),
  • arthrose des mains et des pieds,
  • rhumatismes inflammatoires HORS poussées évolutives (polyarthrite, spondylarthrite, rhumatisme psoriasique),
  • fibromyalgie (maladie caractérisée par un état douloureux musculaire chronique étendu ou localisé à une ou plusieurs régions du corps),
  • suites de chirurgie ostéo-articulaire,
  • séquelles d’algodystrophie (ou syndrome douloureux régional complexe, douleurs survenant au niveau des articulations).

La cure rhumatologique va améliorer l’état du patient à l’aide d’eaux chaudes, de balnéation, d’applications de boues, de douches, de massages et d’exercices.

2) Problèmes respiratoires

Voici les problèmes d’ordre respiratoire que la cure thermale peut soigner :

  • asthme,
  • bronchite chronique,
  • rhino-sinusite chronique,
  • otite chronique ou récidivante,
  • pharyngite chronique.

La cure consistera à appliquer au patient des aérosols, des lavages, des méthodes de humage, d’inhalations, mais aussi des exercices respiratoires.

3) Problèmes circulatoires

La dernière étude en matière de phlébologie et de thermalisme, Therm&veines, a pu montré l’efficacité des cures thermales chez les personnes souffrant d’insuffisance veineuse chronique, mais aussi en cas de :

  • troubles trophiques (ulcères variqueux),
  • séquelles de phlébite,
  • lymphoedème.

En phlébologie, les eaux, non trop chaudes, sont administrées sous forme de bains et de douches et accompagnés d’exercices de marche, et de massages de drainage.

4) Problèmes de peau

La cure thermale dermatologique est très utile pour soigner naturellement :

  • dermatoses chroniques (psoriasis, dermatite atopique chronique),
  • brûlures

Les bains, douches, pulvérisations, applications de produits dermo-cosmétiques, et les massages permettent aux patients atteints de problèmes de peau d’apaiser leurs symptômes et de favoriser une cicatrisation rapide.

5) Troubles neurologiques et affections psychosomatiques

C’est l’étude Stop-Tag qui a pu montrer que la cure thermale est efficace pour traiter les troubles anxieux généralisés. La cure est également applicables aux personnes souffrant de troubles neurologiques et psychosomatiques :

  • séquelles paralytiques d’origine centrale (hémiplégies) ou périphériques (séquelles de poliomyélite, de syndrome de Guillain Barré),
  • affections psychosomatiques (troubles anxieux et dépressifs),
  • dystonies neuromusculaires et neurovégétatives.

Des méthodes proches de la cure rhumatologique sont complétées par des techniques de psychothérapie et de relaxation pour soigner ces patients pendant la cure.