in

Santé : 7 bonnes raisons de faire souvent l’amour !

Crédits : GpointStudio / iStock
Santé : 7 bonnes raisons de faire souvent l’amour !
noté 5 - 1 vote

Le sexe a des effets très positifs sur notre santé, autant physiques que psychologiques. Vous ne le savez peut-être pas mais il existe au moins 7 bonnes raisons de faire l’amour régulièrement, que vous soyez un homme ou une femme. Les effets que le sexe procure aurait entre autres un impact sur notre espérance de vie. Voyons quelles sont-ils !

1) Une meilleure espérance de vie

Le Docteur David Weeks, chercheur au Royal Hospital d’Edimbourg, en Ecosse, a étudié la sexualité de 3500 personnes de 18 à 102 ans. Il en a conclu que faire l’amour 3 fois par semaine prolonge l’espérance de vie de 10 ans ! Toutefois, on ne sait pas encore s’il existe une proportionnalité entre le nombre de fois par semaine et la durée de vie…

2) Un effet antalgique

A celles ou ceux qui disent que le sexe donne mal à la tête, c’est faux ! Bien au contraire, le fait de faire l’amour a un effet antidouleur équivalent à deux aspirines ! En effet, l’orgasme produit des endorphines, un type de morphine naturelle qui a un effet antalgique et relaxant sur le corps.

3) Bon pour le cœur

Selon les cardiologues, la fréquence des relations sexuelles entraîne une baisse des risques cardiaques car l’effort physique régulier active la circulation du sang et musclent le cœur. En cas de problème grave du cœur, mieux vaut demander l’avis à votre cardiologue.

coeur-framboises pixabay
Crédits : Klimkin / Pixabay

4) Faire l’amour, un anti-stress naturel

Les endorphines libérées pendant l’orgasme vous donnent une sensation de plaisir, relaxent et diminuent le stress. Faire l’amour favorise donc le sommeil.

Elles sont libérées par l’hypothalamus et l’hypophyse dans le cerveau, en récompense aux efforts fournis, notamment dans les situations de stress psychologique ou physique. Mais surtout pendant et après l’exercice physique, comme l’acte sexuel. Plus l’effort est important et prolongé, plus la quantité d’endorphines augmente. Elle est multipliée par cinq dans les 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort.

5) Un rôle contre le cancer de la prostate

L’acte sexuel répété, y compris la masturbation, à raison d’environ 3 rapports par semaine jouerait un rôle protecteur contre le cancer de la prostate. Cet effet serait du à la fréquence et au nombre d’éjaculations hebdomadaires.

6) Des effets bénéfiques pour le vagin

Le sperme contribue à entretenir un vagin lubrifié et souple. Une éjaculation est composée d’environ 70 % de liquide séminal, qui est très riche en fructose, en vitamines, en acides aminés, en minéraux et en protéines. Il permet de nourrir les spermatozoïdes pendant leur stockage ou pendant leur course vers l’utérus. Les 30 % restants du sperme proviennent du liquide de la prostate et des glandes de Cowper. Les spermatozoïdes ne représentent que 1 % du sperme.

7) Le sexe, un anti-dépresseur naturel

La plupart des hommes et des femmes se sentent relaxés et heureux après l’acte sexuel, et encore plus lorsque celui-ci est renouvelé plusieurs fois par semaine. Avoir des rapports sexuels fréquents favorise un état psychologique serein et donc éloigne les risques de développer une dépression. Autrement dit, plus vous serez épanoui(e) sexuellement, plus vous aurez le goût de vivre !

Sources : E-Santé, Fil Santé Jeunes, Huffington Post