,

Santé des ongles : symptômes et diagnostics

Crédits : Manuel-F-O via iStock

Les ongles, surtout ceux des pieds, peuvent souffrir de problèmes inesthétiques ou douloureux : mycoses, stries, épaisseurs, taches jaunes ou noires… Comment savoir si ces problèmes sont graves ou bénins ? Voici les principaux symptômes et leur diagnostic.

L’ongle rentré dans la peau

Lorsque les coins de l’ongle commencent à rentrer dans la peau, généralement au niveau du gros orteil, il s’agit d’un ongle incarné, souvent causé par le port de chaussures trop étroites ou par une déformation des orteils, notamment chez les personnes âgées ou diabétiques. La méthode de coupe des ongles peut aussi être à l’origine de l’ongle incarné, c’est pourquoi il est recommandé de les couper en carré en laissant dépasser un peu l’ongle par rapport à la peau.

Il est conseillé de consulter un pédicure-podologue pour corriger un début de malformation de l’ongle, surtout si la peau autour de l’ongle est rouge, gonflée et douloureuse. En attendant, appliquez une solution antiseptique et un pansement.

Parfois, quand il est trop tard, il faut utiliser des produits qui détruisent la matrice de l’ongle ou recourir à la chirurgie.

Les lignes horizontales

Le cuticule est la peau qui protège la base de l’ongle, lorsqu’elle est abîmée, les bactéries peuvent pénétrer dans la matrice de l’ongle et provoquer l’apparition de lignes horizontales à sa surface, il s’agit alors d’une infection des cuticules.

Pour réduire les risques d’infection, ne coupez pas et n’arrachez pas les cuticules, repoussez-les en douceur. Consultez un dermatologue afin qu’il effectue un prélèvement pour identifier le germe responsa­ble et vous prescrire une crème antibiotique, voire un antibiotique oral.

Les taches blanches

Lorsque de petites taches blanches apparaissent sur les ongles, celles-ci ne sont pas dues à une carence en calcium mais à des micro-traumatismes répétés qui provoquent un petit décollement de l’ongle, mais elles ne sont pas inquiétantes.

Plus rarement, ces taches blanches peuvent signaler une mycose de l’ongle, une pelade ou une intoxication (plomb, arsenic) mais généralement elles forment de vastes taches, des bandes ou des lignes blanches.

Des ongles épais et jaunes

Si une partie de l’ongle devient blanche ou jaune et que l’ongle s’épaissit, il peut s’agir d’une mycose, comme sur la photo ci-dessus. La mycose, indolore, peut avoir été contractée à la piscine, au hammam, par la transpiration, des chaussures trop étroites, etc. Les facteurs déclencheurs sont nombreux, et attention à la propagation rapide aux autres ongles.

Souvent, il suffit d’appliquer un traitement local (crème ou vernis antifongique). Mais si la matrice de l’ongle est atteinte, mieux vaut consulter un podologue ou un dermatologue afin de procéder à un prélèvement, un traitement oral sera peut être nécessaire.

Des stries verticales

Lorsque des stries apparaissent en épaisseur dans le sens de la longueur des ongles, il s’agit simplement d’un signe de vieillissement ou d’une carence en fer. Parfois, ces stries se terminent par une petite fissure qui fragilise l’ongle.

Le bord de l’ongle rouge et enflé

Lorsque la peau autour de l’ongle devient rouge, enflée et douloureuse, il s’agit en général d’un panaris, une infection des envies, constituées par la peau autour des ongles. Évitez de les arracher pour éviter l’infection car une simple plaie ou le fait de se ronger les ongles peut favoriser un panaris.

Désinfectez votre doigt infecté (à la bétadine) plusieurs fois par jour et appliquez un pansement. Si au bout de plusieurs jours, l’inflammation persiste, et notamment en cas de douleur et de fièvre, consultez un médecin. Une intervention sera probablement nécessaire pour retirer le pus, ainsi que la prise d’anti-inflammatoires et d’antibiotiques.

Une tache sombre sur l’ongle

Si la tache ou la rayure de couleur sombre ou noire se déplace au fur et à mesure que l’ongle pousse, il s’agit sûrement d’un hématome, notamment après un choc. Mais si la tache forme une bande brune ou noire, qui reste fixe et déborde de l’ongle, elle est sur la peau. Il faut alors consulter un dermatologue sans attendre, qui pratiquera un prélèvement pour déterminer s’il s’agit d’un mélanome (cancer de la peau). Dans ce cas une intervention sera nécessaire.

Si la douleur irradie sous l’ongle, une radio peut être nécessaire afin de vérifier qu’il n’y a pas de fracture.

Source