, ,

Douleurs ou démangeaisons dans les pieds : que veulent-elles dire sur votre santé ?

Douleurs ou démangeaisons dans les pieds : que veulent-elles dire sur votre santé ?
Notez cet article

Après avoir passé la majeure partie de l’été à l’air libre, nos pieds se retrouvent quasiment toujours en chaussettes et en chaussures. Pendant ces longs mois froids, vous avez tendance à moins les regarder et donc à moins en prendre soin. Erreur ! Continuez à les bichonner ! Parfois, vous pouvez avoir des sensations désagréables dans les pieds : démangeaisons,  enflure, brûlure, froid, etc. Voici cinq sensations qui peuvent être signes de petits problèmes de santé ou de maladies. 

Les pieds qui grattent

Si vos pieds vous démangent, vous pouvez avoir une mycose des pieds, ou « pied d’athlète » car les sportifs en développent davantage à cause de la transpiration. Les champignons, appelés dermatophytes, sont favorisés par l’humidité et la chaleur, ils se développent dans la couche superficielle de la peau. Provoquant de fortes démangeaisons, la mycose peut s’étendre des doigts de pied jusqu’à, parfois, la plante du pied.

Appliquez une crème antimycosique pendant quelques semaines pour faire disparaître votre mycose. Si elle ne part pas, consultez votre médecin ou un dermatologue. Après le sport, douchez-vous et séchez bien vos pieds, surtout entre les orteils, et ne partagez pas votre serviette pour les pieds car l’infection est contagieuse. Pensez à aérer vos baskets et à les désinfecter avec une poudre antifongique.

La sensation de brûlure

La sensation de brûlure dans les pieds peut aller du picotement à une douleur . Si vous avez passé la journée debout ou à faire du shopping, c’est normal. Mais si cette sensation persiste ce peut être le signe d’une maladie circulatoire appelée maladie artérielle périphérique (MAP), qui survient couramment chez les personnes âgés atteints d’une maladie coronarienne. Elle est provoquée par un durcissement des artères ou par des lésions artérielles.

Surélevez vos pieds dès que vous le pouvez pour soulager les symptômes de la MAP. Si la sensation de brûlure dure plus d’une à deux semaine(s) ou si elle est plus intense, consultez un médecin.

Les pieds froids

Beaucoup de personnes ont les pieds froids sans cause particulière, mais ils peuvent toutefois être le signe d’une mauvaise circulation sanguine. Si vous fumez et que vous avez plus de 40 ans, vous pouvez souffrir d’une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), une maladie inflammatoire qui empêchent les bronches d’absorber une quantité suffisante d’oxygène et entraînent une baisse du taux d’oxygène dans le sang. Etant donné que les extrémités des membres sont plus sensibles à une mauvaise circulation du sang, vous pouvez avoir une impression de pieds froids ou engourdis. Consultez votre médecin, un diagnostic précoce de la BPCO permet de ralentir l’altération des fonctions respiratoires.

Les pieds gonflés

Vous pouvez avoir les pieds gonflés à cause de chaussures trop serrées ou d’une station debout trop prolongée. Mais si ce gonflement dure plusieurs jours, consultez votre médecin car ce peut être le signe d’un problème aux reins, ou l’effet secondaire d’un médicament pour le diabète ou l’hypertension artérielle par exemple.

Attention, si le gonflement des pieds est accompagné de douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires ou des vertiges, ils pourraient indiquer qu’un un caillot bouche une artère et que le sang s’accumule dans les jambes ou encore être le symptôme d’une maladie cardiaque, consultez un médecin de toute urgence.

Des douleurs dans un gros orteil ?

Si vous ressentez des douleurs dans l’un de vos gros orteils, vous souffrez peut-être d’une forme complexe et douloureuse d’arthrite appelée la goutte, qui survient en réaction à un taux trop élevé d’acide urique dans le sang. Des cristaux d’acide urique se développent notamment dans les articulations, comme le gros orteil. Le gros orteil enfle, rougit et il est très douloureux. Une alimentation peu saine, la consommation excessive d’alcool et le manque d’exercice physique sont trois facteurs souvent à l’origine de cette augmentation du taux d’acide urique.

Source