,

Quel sport pouvez-vous pratiquer pendant la grossesse ?

Rassurez-vous, vous avez le droit de faire du sport même si vous êtes enceinte, au contraire, il est conseillé de faire de l’exercice physique pour vous maintenir en forme. Des études ont montré que l’exercice physique régulier pendant la grossesse facilite le travail de l’accouchement et de la respiration, tout en diminuant le risque de césarienne. Alors, quel sport pratiquerez-vous ? 
Photo ValeriyLebedev via iStock
Photo ValeriyLebedev via iStock

Choisissez votre sport en fonction de l’avancée de votre grossesse

Dès le premier trimestre, il suffit d’être prudente dans les sports que vous pratiquez, et ces sports doivent respecter certains conditions :

  • Ils ne doivent pas être trop violents (boxe, course à pieds, canyoning, etc.)
  • Vous ne présentez pas de contre-indications médicales
  • Votre médecin vous signe un certificat d’aptitude au(x) sport(s) donné(s)

Quelques sports conseillés 

Peu importe le stade de votre grossesse, on retrouve essentiellement 3 activités sportives préconisées, les autres étant plus à risque à partir du second trimestre, même si la danse « douce », sans mouvements trop vifs, peut être pratiquée jusqu’à un certain stade. Ensuite, votre votre vous gênera probablement.

La marche

La marche à pieds peut être pratiquée en tout lieu, en tout temps ou presque, seule ou accompagnée, et ne représente pas de risque ou de difficulté particulière, à moins que votre médecin vous ait expressément ordonné de vous reposer, dans ce cas, faites plutôt de la gymnastique douce si vous y avez le droit.

La natation

piscine-nager-femme-pixabay

La natation est très relaxante, elle est bonne pour le cœur car elle stimule les fonctions cardiaques. De plus, elle permet de soulager les muscles et les douleurs articulaires. Des cours de natation spécialement destinés aux femmes enceintes sont très souvent proposés dans les piscines municipales, renseignez-vous !

La gymnastique douce et le yoga prénatal

La gymnastique douce et le yoga prénatal peuvent s’associer à une préparation à l’accouchement. Si vous faites de la gym, pratiquez par séances d’une vingtaine de minutes deux à trois fois par semaine.

Pensez à vous échauffer quelques minutes avant de commencer vos exercices, notamment en vous étirant et en faisant tourner vos poignets et vos chevilles, et en ajoutant quelques flexions et extensions lentes. Évitez les étirements violents ou trop poussés car les ligaments ont tendance à se relâcher pendant la grossesse.

yoga-pixabay

La danse

Certaines femmes sont habituées à danser. Continuez tant que vos mouvements ne sont pas trop vifs ou violents et que votre ventre ne vous gêne pas encore.

Beaucoup de sports interdits pendant la grossesse

Notamment après le quatrième mois, il fait éviter certains sports parce qu’ils peuvent entraîner des chutes comme en vélo, en équitation ou en ski, etc. Le centre de gravité de votre corps est déplacé et favorise les pertes d’équilibre. D’autres sports peuvent vous exposer à des chocs ou à un traumatisme au niveau de l’abdomen comme les sports de balle collectifs, le judo, le karaté, la boxe, le cirque, l’escalade

La musculation, le tennis et la course à pieds, ne sont pas non plus recommandés, car ils provoquent des secousses assez fortes qui pourraient nuire au bon déroulement de votre grossesse et sont sources d’entorses ou de blocages. Enfin, évidemment les sports à sensation ou à risque comme le parapente, le canyoning,l’alpinisme ou la plongée sous-marine sont à bannir car ils peuvent être dangereux pour le fœtus.

Sport et grossesse : quelles précautions ?

  • Evitez les mouvements trop brusques
  • Abstenez-vous pendant les périodes de grosse chaleur
  • Gardez une alimentation saine, riche en légumes, fruits et viande
  • Buvez beaucoup d’eau pour prévenir toute déshydratation.

Source