,

Symptômes et traitement de la pleurésie

Crédits : bykst - Pixabay

La pleurésie est une inflammation de la plèvre, cette membrane qui tapisse l’intérieur du thorax et qui protège les poumons. Cette plèvre est composée d’un feuillet pariétal situé dans la cavité pulmonaire et d’un feuillet viscéral qui au contact direct des poumons. Il existe plusieurs types de pleurésie, découvrez leurs différents symptômes et comment les soigner.

Qu’est-ce que la pleurésie ?

La pleurésie est causée par la présence de liquide entre les deux feuillets de la plèvre.

Il existe plusieurs types de pleurésie, notamment :

  • la pleurésie purulente : le liquide présent entre les deux feuillets est constitué de pus,
  • la pleurésie aiguë, qui survient brutalement,
  • la pleurésie chronique, qui s’installe sur la durée,
  • la pleurésie avec épanchement, lorsqu’un liquide s’écoule et s’accumule autour des poumons,
  • la pleurésie sèche, aussi appelée pleurite.

Les causes à l’origine de la pleurésie peuvent être différentes (traumatisme, infection, inflammation, tumeur cancéreuse, insuffisance cardiaque.)

Il existe deux principaux types de pleurésies : la pleurésie infectieuse et la pleurésie purulente, voyons quels en sont les symptômes.

Qu’est-ce que la pleurésie infectieuse ?

La pleurésie infectieuse est une inflammation de la plèvre d’origine infectieuse. Il peut s’agir soit d’un virus (virus de la grippe), soit d’une bactérie (bacille de Koch), soit plus rarement d’un parasite. Dans les pleurésies infectieuses, un épanchement liquidien non purulent est présent entre les feuillets de la plèvre. Certaines peuvent être purulentes.

Symptômes

  • douleur thoracique intense,
  • difficultés à respirer.

Traitement

Dans la plupart des cas, les pleurésies infectieuses sont bénignes et disparaissent après avoir suivi un traitement. Généralement, des antibiotiques et des séances de kinésithérapie respiratoire sont prescrits, voire des ponctions pour évacuer le liquide.

Qu’est-ce que la pleurésie purulente ?

La pleurésie purulente est caractérisée par la présence de pus dans la cavité pleurale, située entre les deux feuillets de la plèvre.

Elle est souvent due à la complication d’une pneumonie d’origine bactérienne ou de la tuberculose.

Symptômes

  • fièvre,
  • douleurs intenses d’un côté du thorax,
  • fatigue intense,
  • perte d’appétit

Traitement

Le traitement consiste à drainer le pus via un tube d’aspiration, afin de nettoyer la cavité, et à prendre des antibiotiques.

Comment la pleurésie est-elle diagnostiquée ?

Le diagnostic de pleurésie est possible grâce aux signes décrits par le patient au médecin, puis il sera confirmé par différents moyens :

  • l’auscultation des poumons,
  • la radiographie des poumons montrant la présence de liquide au niveau de la plèvre,
  • un scanner ou une échographie, si besoin est de rechercher la cause de la pleurésie,
  • une ponction de liquide dans la plèvre peut également être analysé.

Des traitements différents selon la cause

Le traitement va être adapté en fonction du diagnostic et de la cause de la pleurésie :

  • infection bactérienne : antibiotiques,
  • tuberculose : antituberculeux,
  • cancer : chimiothérapie,
  • en cas d’urgence : ponction avec aspiration.

Source